LE TORCHON BRÛLE ENTRE NOËL DE POUK’N ET INGRID AWADÉ

Ça sent le roussi pour Noël de Pouk’n. Depuis quelques mois, le natif de Dapaong et sa marraine attitrée, Ingrid Awadé, entretiennent des relations tendues. Le président de la Nouvelle Jeunesse pour le Soutien au Président Faure (NJSPF) est en bras de fer avec l’ancienne Directrice Générale des Impôts pour des raisons pécuniaires selon nos indiscrétions.
C’est désormais la guerre entre Noël de Pouk’n et Ingrid Awadé. Depuis que la dame de fer a quitté les Impôts pour prendre les rênes de la Délégation à l’Organisation du Secteur Informel (DOSI), son homme à tout faire a commencé par perdre de sa superbe. Lui, le tout puissant Noël de Pouk’n.
Selon certaines indiscrétions, Noël de Pouk’n aurait de sérieux problèmes financiers, lui qui n’est plus dans les bonnes grâces de sa patronne. Il nous est revenu que le gourou des Savanes aurait vendu certains de ses véhicules de marque Prado lors de la récente fête traditionnelle de Dapaong.
Aussi, Noël de Pouk’n aurait maille à partir avec « Maman » au sujet de l’entreprise Zénith Communication dont il est le Directeur général. Une source proche de l’intéressé nous apprend que « Maman » voudrait reprendre son agence de communication en main. Noël de Pouk’n ferait de la résistance, arguant du fait que c’est son nom qui figure sur les documents juridiques de l’entreprise. Selon nos informations, l’enseignant du cours de Techniques de Production Graphique dans la filière Communication des Entreprises à l’IAEC de Lomé se fait désormais rare à Zénith Communication. On apprend que Zénith Forage, filiale de Zénith Communication, serait en faillite et que c’est son frère, Alex, qui hérite de la patate chaude.
Déjà dépossédé de l’hôtel Le Merlot sur les papiers desquels figurerait son nom  en tant que personne responsable par sa patronne, véritable propriétaire de ce chef d’oeuvre situé à Cassablanca (quartier nord-ouest de Lomé), Noël de Pouk’n a désormais le feu aux fesses.
Pourra-t-il résister à sa patronne pendant longtemps ? Wait and see
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire