ENTRETIEN AVEC LE PRINCE S.A.S. NICOLAS 1ER A L’OCCASION DE SA VISITE AU TOGO : « LA BANQUE CENTRALE DE LA PRINCIPAUTÉ DE SEBORGA PRÉPARE L’AVENIR »

Dans le cadre de son séjour au Togo, le Prince S.A.S. Nicolas 1er de la Principauté de Seborga nous a accordé une interview. A l’occasion de son 46ème anniversaire qu’il a fêté sur le sol togolais, le Prince a bien voulu répondre à nos questions sur les motifs de sa visite au Togo.
Pourquoi avoir choisi de visiter le Togo ?
Je voudrais d’abord vous remercier de cette opportunité qui m’est offerte. Je suis au Togo dans le cadre de la fête Evala en pays kabyè. Je pense que c’est une grande richesse culturelle du Togo dont la découverte est fascinante. La Principauté de Seborga s’ouvre au monde, à l’Afrique, et au Togo, et entend promouvoir la diversité culturelle, la paix, et l’hospitalité légendaire que je suis en train de vivre dans ce pays.
Quelles sont vos attentes vis-à-vis du Togo ?
Elles sont nombreuses bien évidemment. Mais il y en a quelques-unes qui me tiennent à cœur. Je souhaite que tous les Togolais se réunissent autour des initiatives du Président de la République Togolaise. J’aimerais aussi que la famille présidentielle se réunisse autour du chef de l’Etat actuel, ne serait-ce que pour la mémoire de leur défunt père, le Général Gnassingbé Eyadéma.
A l’analyse de vos propos, il ressort un intérêt pour un parti politique au Togo. Avez-vous une préférence pour le Président Faure Gnassingbé ?
La Principauté de Seborga est apolitique. Nous ne faisons pas de la politique. Nous sommes une monarchie constitutionnelle, un Etat neutre. Néanmoins, je vous dirai qu’il y a un part politique au Togo qui m’interpelle. Pas pour sa politique, puisque je n’ai pas vocation à en parler, mais pour son nom et sa couleur. C’est le parti UNIR (Union pour la République) qui a la même couleur que celle de la Principauté de Seborga : le bleu-ciel.
Nous sommes dans une dynamique unitaire et le nom de ce parti politique reflète bien ce que nous prônons un peu partout dans le monde, en Afrique, et spécialement au Togo.
Votre Ministre de l’Economie, des Finances, et de l’Equipement Rural est un Togolais. Lors de notre rencontre, il nous a parlé de la Banque Centrale de la Principauté de Seborga et de votre monnaie. Comment est-ce qu’un si petit Etat a pu indexer sur le dollar US une monnaie aussi forte ? Quel est votre secret ?
Là vous rentrez dans le système bancaire séborgien. C’est un secret de Polichinelle. Il faut une décennie pour comprendre ce que les ancêtres de Seborga ont construit pour l’avenir.
La Banque Centrale de la Principauté de Seborga a mis en place un système de banque novateur qui n’est pas basé sur le capitalisme et le profit mais sur le financement des opérateurs économiques et des actions sociales. Notre système bancaire exige que si un Etat a besoin d’urgence d’un prêt pour un projet, il faut le lui mettre à disposition dans les brefs délais. Les lignes de crédit, c’est un taux zéro sur une période relativement longue. Il faut préciser que nous n’exigeons pas de garantie. La meilleure des garanties pour nous, c’est le projet lui-même. Nous ne sommes pas là pour le bénéfice, mais pour faire réussir les projets en faveur des communautés et des peuples. La Banque Centrale de la Principauté de Seborga prépare l’avenir.
Quel souvenir gardez-vous du Togo ?
Un pays de paix, de richesse, de prospérité, avec des perspectives de développement encourageantes. Je suis très satisfait de ma visite au Togo et je n’hésiterai pas à y revenir très prochainement.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire