Des femmes professionnelles des médias outillées sur le genre

Quatorze (14) femmes professionnelles des médias viennent d’être aguerries sur l'approche genre. Pendant trois jours, ces femmes journalistes togolaises ont été outillées par des formateurs venus du Sénégal et du Togo sur le thème : "Les reportages sensibles au genre".
Le séminaire est une initiative de l’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT) et l’Union des journalistes de l’Afrique de l’ouest. L’objectif a été d'abord de clarifier la notion du concept genre, d'amener les professionnels des médias à s'approprier ses enjeux en vue de lutter efficacement contre toute forme de disparité et de discrimination.
Pour Carine de Souza journaliste à la radio Nana fm, cet objectif est atteint et c'est sur une note de satisfaction qu’elle brandit son attestation.
"J'ai appris vraiment beaucoup de choses comme par exemple le genre ne désigne pas femme mais est un outil d'analyse des disparités sociales créées par nos sociétés et dont nous contribuons parfois au renforcement sans le savoir", a-t-elle déclaré.
Kayi Lawson, co-formatrice du séminaire a expliqué que durant les trois jours, les participants ont été instruits sur divers thématiques entre autres les traités internationaux visant l'équilibre du genre, la politique du genre au Togo, les stéréotypes et les innovations liées au genre dans le nouveau Code des Personnes et de la Famille.
Ont également participés au séminaire cinq hommes des médias. Et c'est ensemble avec les 14 femmes qu'ils ont été renvoyés sur le terrain pour aider à la correction des discriminations basées sur le genre.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire