FINANCE PUBLIQUE, LES TECHNICIENS EN ATELIER DE REVUE DE LA MISE ŒUVRE DES RÉFORMES

En prélude aux travaux de la revue nationale qui se tiendra le 15 septembre prochain, un atelier de revue technique du plan d’action de la réforme de gestion des finances publiques s’est ouvert ce mardi à Lomé. Il réuni les différents acteurs impliqués dans la gestion des finances issus des départements ministériels et institutions publiques.
Au cours des deux jours de travaux que durera cet atelier, il sera question de faire l’état des lieux  de la mise en œuvre des réformes au premier semestre 2016 dans les différents départements ministériels et institutions publiques.
Ces présentations feront l’objet d’échanges, qui permettront aux participants de relever les avancements, les faiblesses et les manquements constatés dans la mise en œuvre de ces réformes des finances publiques.
La conclusion des échanges et recommandations, enrichiront les discussions au cours de la revue nationale.
A l’ouverture des travaux, le Secrétaire permanent pour le suivi des politiques de réformes et des programmes financiers, Mongo Aharh-Kpessou (photo),  a fait savoir que le suivi est important pour la mise œuvre des réformes .
Pour lui, la revue semestrielle permettra d’améliorer davantage la politique de réforme de la gestion des finances publiques.
S’agissant de l’atelier de la revue nationale, il verra la participation dés représentants des services techniques du ministère de l’économie et des finances, des institutions publiques, des départements ministériels, des syndicats et des organisations de la société civile.
Cet atelier servira d’un cadre de dialogue constructif entre les différents acteurs.
Il permettra également aux participants de convenir aux voies et moyens pour mettre en œuvre les dites réformes, en mobilisant les acteurs nationaux et en impliquant les partenaires techniques et financiers à mieux orienter leurs interventions.
Cette rencontre dont le but est de faire ressortir le niveau de réalisation des mesures convenues pour le premier semestre 2016, bénéficie de l’appui financier et technique de l’Union Européenne.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire