LA JEUNESSE DE L’ANC MOBILISE SES TROUPES POUR LA MARCHE DU 08 OCTOBRE DU CAP 201

Le Combat pour l’Alternance Politique en 2015 ( CAP 2015), est loin d’abandonner l’idée de battre les pavés de Lomé à la veille du Sommet extraordinaire de l’Union Africaine sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique. A quelques jours de cette manifestation, la jeunesse de l’Alliance Nationale pour le Changement était samedi à Aguiar Komé ( Lomé) pour mobiliser les Togolais pour une grande marche pacifique prévue le 8 octobre prochain à Lomé.
A Aguiar Komé, l’ANC, l’un des partis fondateurs du CAP 2015, est allé faire une mise en jambe pour la marche du 08 octobre. La coalition marchera contre ce qu’il appelle le refus volontaire du gouvernement d’opérer les réformes constitutionnelles et institutionnelles, d’organiser les élections locales et contre le sommet sur la sécurité maritime.
 » Nous sommes venus remobiliser la machine de la mobilisation parce que depuis un certain temps Lomé a été délaissé au profit de l’intérieur. L’heure étant grave, il faut éveiller de nouveau les consciences », a expliqué Jean Eklou (photo), Président de la jeunesse de l’ANC.
A ce meeting d’information du parti orange à Aguiar Komé, on a noté également la présence des premiers responsables de la jeunesse de Tchaoudjo qui sont venus témoigner de leur disponibilité à accompagner ce mouvement.
 » Notre contribution pour la réussite de cette manifestation sera d’informer la jeunesse de Tchaoudjo à sortir massivement tout comme celle de Lomé le 8 octobre prochain », a laissé entendre Achrou Kokobissi, Président de la jeunesse de Tchaoudjo.
En étant dans les rues de Lomé à partir du 08 prochain, le CAP 2015, va donc inexorablement boycotté le Sommet sur la sécurité maritime que le Togo abrite du 10 au 15 octobre prochain. La raison? Le chef de fil de l’opposition n’est pas associé au processus de préparation du sommet depuis son début.
 » Depuis qu’ils ont commencé cette histoire, le Chef de Fil de l’Opposition n’a jamais été invité ou n’a jamais assisté à un quelconque programme et vers la fin on veut l’inviter comme une bête de foire à brandir devant les chefs d’État pour dire qu’au Togo tout va bien et que le pouvoir et l’opposition s’entendent bien. C’est ce que nous ne voulons pas », a ajouté M. Eklou.
Le CAP 2015 est quant à lui même en tournée depuis la semaine dernière à l’intérieur du pays.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire