AFFAIRE D’INCARCÉRATION DU COUPLE MOUNGONGA, LA JUSTICE DE LA CEDEAO SAISIE

Incarcérés depuis juillet 2014 à la prison civile de Lomé, le prophète Moungonga et son épouse sentant leurs droits violés et bafoués et après avoir crié à la justice togolaise sans suite, se sont désormais tournés vers la haute  Cour de justice de la CEDAO.

L'incarcération du prophète Moungonga et son épouse intervenue le 24 juillet 2014, a toujours suscité le ras-le-bol du couple et l'indignation des organisations de défense des droits de l'homme notamment le MMLK. 
Malgré les sorties médiatiques des organisations de la société civile pour l'arrestation arbitraire du couple, la justice togolaise n'a jamais réagi positivement pour donner une suite favorable. 
Dépassé par l'attitude de la justice togolaise, le couple du prophète Moungonga se confie désormais, à la Cour de justice de la CEDEAO. 

C'est à la date du 20 octobre dernier que le dossier est atterri sur la table des juges de la Cour de justice de la CEDAO. Aussitôt déposé, aussitôt le dossier est jugé recevable. 

Une fois le dossier jugé recevable, la justice de la CEDAO l'a signifié au gouvernement togolais qui a commis le cabinet de Maître AQUEREBURU pour sa défense. Le gouvernement dispose désormais d'un délai de 30 jours pour donner ses avis et observations avant la programmation de l’audience. 


Comme toujours les togolaise ne faisant pas confiance en la justice de leur pays se tourne vers la justice de la CEDEAO où la plupart du temps ils obtiennent gain de cause.   

Pour rappel, le prophète MOUNGONGA et son épouse, sont en détention préventive durant plus de deux ans sans aucune fois rencontrés leur plaignant.

Dans cette affaire l'on pointe du doigt la violation des procédures tant à l’interpellation, à la détention qu’à l’audition.
En attendant la justice togolaise pour faire ces observations, le couple garde sa patience derrière les barreaux. 





Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire