La charte de Lomé signée sans souci

Tout est bien qui finit bien. La phase décisive du sommet vient d'être franchie sans obstacle. La charte de Lomé sur la sécurité maritime est adoptée.

On dirait comme une lettre à la poste. Les chefs d’États et de gouvernements arrivés à Lomé vendredi et samedi ont donné leurs "ok" à l'initiative du gouvernement togolais d'accorder une attention particulière à la lutte contre la piraterie maritime.


Ils ont matérialisé leurs accords par la signature de la charte dénommée "la charte de Lomé sur la sécurité maritime". C'est à l'issu du sommet extraordinaire sur la sécurité et sûreté maritime et le développement en Afrique tenu ce samedi à Lomé.


En effet, le contenu de cette charte met en exergue les stratégies à adopter par les pays africains pour protéger les mers (l'économie bleue), lutter contre la piraterie maritime, la pêche illégale et le trafic des stupéfiants.


Pour la bonne exécution de cette charte, ses rédacteurs ont prévu la création d'un fonds de lutte contre la piraterie maritime.


Pour les organisateurs du sommet qui n'est autre que le gouvernement togolais, la validation de cette charte incarne la réussite du sommet.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire