LE TOGO GAGNE 10 POINTS EN MATIERE DE LA MAITRISE DE LA CORRUPTION



De 16 points l’année dernière, le Togo vient de gagner 10 points en matière de la maîtrise de la corruption, ce qui lui fait 26 cette année, selon le rapport sur la gouvernance dans le monde (Worldwide Gouvernance Indicators) du Groupe de la Banque mondiale rendu public mardi.

Ce rapport (WGI) de la Banque mondiale est utilisé par de grandes institutions évaluatrices de renom notamment Millenium Challenge Corporation (MCC), Heritage Foundation, Ibrahim Mo et couvre 215 pays de par le monde dont le Togo.
Il est évident que le Togo a fait des efforts ces derniers temps. Tout ceci a été possible grâce à la mise en place de l’Office Togolais des Recettes, des Numéros verts au niveau des départements en charge des marchés publics,  de l’aéroport et de la police.

On note également les sanctions à l’endroit des agents de l’administration notamment les ministères de la Santé et de la  Justice.
C’est dire donc que les efforts consentis par des plus hautes  autorités commencent par porter leurs fruits. Ceci,  à l’heure où le Togo éligible au programme Threshold  du Millenium Challenge Corporation (MCC) en décembre dernier,  s’est engagé à maintenir le cap des réformes en vue de l’éligibilité au programme Compact.

Outre la maîtrise de la corruption, cinq (5) autres indicateurs sont concernés par cette institution dans lesquels le Togo a également fait des performances à savoir  l’état de droit, la qualité de la réglementation, l’efficacité du gouvernement, la redevabilité, la stabilité politique et l’absence de violence.
Voici l’intégralité du score du Togo :

-Maîtrise de la corruption : 25,96 (2015) contre 16,83 (2014), soit une progression de plus de 50%, un résultat non atteint depuis 2002.
-État de droit : 23, 08 (2015) contre 19, 23 (2014)
-Efficacité de l’action gouvernementale : 11,06 (2015) contre 09, 62 (2014)
-Redevabilité (reddition des comptes) : 27,59 (2015) contre 25.62 (2014)
-Stabilité politique et absence de violence : 39,52 (2015) contre 38,10(2014), le Togo et le Benin, jugés être les pays les plus stables de la Zone UEMOA.
-« Qualité de la réglementation » :23,08 (2014) à 22,60 (2015) soit une légère régression d’ 01 point.

Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire