LES DÉMOCRATES DRESSENT UN BILAN MITIGÉ DU 05 OCTOBRE ET EXHORTENT À UNE REPRISE DE LA LUTTE

Les Démocrates de Nicodème Yawo Habia s’est souvenu mercredi du mouvement du 05 octobre au Togo. L’occasion a été pour le parti de dresser un bilan mitigé de 26 ans de lutte et d’appeler la jeunesse à reprendre ce  combat politique de leurs aînés.

De la nécessité à la jeunesse patriotique du Togo de reprendre la lutte là où elle l’a laissé en mars 1991 et de l’achever une fois pour de bon », c’est l’intitulé du message des Démocrates à l’occasion de la célébration de la journée mémorable du 05 octobre.


Dans ce message, la jeune formation politique a d’abord exprimé son regret de constater que le mouvement insurrectionnel n’a pas jusque là permis à la situation politique togolaise de bouger d’un seul iota.


 » 26 ans déjà, le chemin a été long avec beaucoup de sacrifices mais le constat aujourd’hui est là, amère car rien n’a bougé, le terrain conquis aux premières heures du soulèvement a été repris par le régime autocratique en place », a affirmé Gérard Akumey (photo), porte parole du parti.
M. Akumey fonde son argumentation sur la quasi impossibilité du Togo de connaître  l’alternance politique, d’organiser des élections locales et surtout d’opérer des réformes constitutionnelles et institutionnelles.


Toutefois  le porte parole du parti pense que la glorieuse et mémorable journée du 05 octobre au Togo avec le mouvement insurrectionnel inédit reste à jamais dans les esprits et est toujours d’actualité. Voilà pourquoi il a une  exhortation particulière à l’endroit des jeunes.


 » C’est le lieu de lancer un appel pressant à la Jeunesse Patriotique en cette occasion solennelle de célébration des 26 ans de cette journée mémorable, de se mobiliser pour réparer l’erreur qu’elle a commise en abandonnant la lutte dans les mains des ainés », a-t-il lancé.


Du côté des Démocrates on apprend que le parti a toujours joué sa partition en prenant sur lui de faire un  travail d’éveil de conscience politique des togolais pour une révolution d’esprit devant aboutir sur un nouveau 05 octobre afin de libérer le peuple de ce qu’il appelle « joug d’une dictature implacable qui le prend en otage, l’asservit, pile et ruine le pays ».
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire