LUTTE CONTRE LES VIOLENCES SOCIALES, LE TJP JOUE SA PARTITION

Chaque 2 octobre, est célébrée dans le monde entier  la Journée internationale de la non violence. Pour marquer l’édition 2016 de cette journée, le mouvement Ton des Jeunes Patriotes (TJP) a organisé une conférence débat ce samedi  sur la « non violence » .
Les 3 dernières années soit de 2013 à 2016 plusieurs faits violents ont marqué la vie sociale du Togo. On note les manifestations des élèves à Dapaong et à Gléi qui ont fait des morts d’enfants, le soulèvement de la population de Mango contre le projet de la faune, la guerre tribale récemment à Glidji lors de la prise de la pierre sacrée, etc…
Les actes de violence constatés dans ces différentes manifestations partent souvent de mésententes entre les forces de l’ordre et de sécurité et les manifestants.
Partir de ce constat, les échanges de cette conférence publique ont été axés sur le thème « la réconciliation entre les forces de sécurité, les politiques et la population « .
Afin d’amener tous les acteurs impliqués dans les manifestations publiques à éviter les violences , le TJP a élaboré un rapport des faits violents au Togo de 2013 à 2016. Pour faire de la non violence une réalité au Togo dans les prochaines années, le TPJ a émis à travers le rapport des recommandations à l’endroit de tous les acteurs.
La tenue de cette conférence débat et les recommandations faites, d’après Nukunu Yao Eklo (photo),  président du TJP, sont des moyens d’exciter les uns et les autres à cultiver la non violence.
« …il s’agit pour nous d’amener les uns et les autres à plus de responsabilité et d’acceptation mutuelle », a-t-il indiqué.
« La mise en œuvre de nos recommandations sont donc une nécessité pour arriver à l’acceptation mutuelle « , a-t-il ajouté.
Le sommet sur la sécurité maritime, le grand événement qui attend le Togo du 10 au 15 prochain, s’est invité aux échanges. A ce sujet Nukunu Yao a souhaité plein succès à la rencontre dans un climat apaisé et sans violence.
Le TJP est un mouvement de jeunes soucieux du développement du Togo dans un climat de paix.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire