REBONDISSEMENT DANS L’AFFAIRE D’EXPLOITATION HUMAINE PANIQUE GÉNÉRALE À EVAME SARL !

Dans notre première parution, nous avons alerté l’opinion sur les conditions de vie et de travail qui prévalent dans la société EVAME Sarl. Depuis la publication de notre dossier, la débandade s’est installée au sein de la structure. La direction générale de la société procède à des intimidations, menaces, allant même jusqu’à la violation de la vie privée des employés.
Selon nos informations, le directeur général adjoint de la société EVAME Sarl, Jérémie Meto, a installé un climat de terreur doublé de peur dans la boîte depuis la publication de notre dossier. « Il veut savoir celui qui a donné des informations à la presse », nous apprend un employé ayant requis l’anonymat. « Il est dans tous ses états. Il ne sait plus où mettre la tête. Il ne cesse de soumettre des employés à des interrogatoires parfois longs et fastidieux », ajoute-t-il.
Le directeur général adjoint de la structure ne désarme pas. Il s’emploie au quotidien à trouver la petite bête au niveau du personnel. Fouilles systématiques des téléphones portables, visites inopinées dans des points de vente des motos de marque Sanya et Haojue pour emporter des documents ou encore des clés USB, bref, il use de tous les moyens pour savoir celui qui a filé la mèche. En vain ! « Récemment, il fouille désormais le téléphone portable de certains employés et leur pose des questions. Il débarque à l’improviste dans les points de vente pour emporter manu militari des papiers ou des supports techniques, pour les ramener après », nous confie notre source.
Etre employé au sein d’une structure comme EVAME Sarl, c’est un chemin de croix. En effet, les conditions de vie et de travail du personnel de cette entreprise qui a pignon sur rue au Togo, et en Afrique, sont des plus délétères.
(Source : La Nouvelle Tribune)
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire