CISSE BABA TCHEOU, L’HOMME QU’IL FAUT A LA TÊTE DU SYNCIT


La guerre de succession est déclarée à la tête du Syndicat national des conducteurs indépendants du Togo (SYNCIT). L'élection du nouveau bureau prévu pour le mardi 8 novembre dernier n'a pas eu lieu pour des raisons de mésentente entre les deux candidats en lice qui sont Abalo  SG sortant et Cissé Baba Tchéou (photo), l’ex SG du SYNCIT. 

Après avoir dirigé le SYNCIT pendant 16 ans, Cissé Baba aspire de nouveau revenir aux affaires. Ce qui n'est pas du goût de son ancien trésorier et désormais adversaire Abalo, SG sortant du SYNCIT. Celui-ci, craignant perdre les élections opte pour une campagne de diffamation contre Cissé Baba Tchéou. 

Ainsi durant la campagne, il tenait des propos selon lesquels "Cissé Baba n'a rien fait durant les 16 ans qu'il a dirigé le SYNCIT. Il a détourné 42 millions destinés aux Syndicats. ..". Affirmation gratuite, trouve le candidat Cissé Baba.

Pour éviter de passer par les élections pour accéder à un second mandat, le SG sortant, Abalo propose l'observation des dispositions du règlement intérieur qui stipule qu'un "SG ayant réussi de grande réalisation au profit du Syndicat, est plébiscité sans élection". Or l'observation de cette disposition doit être votée par l'Assemblée générale,  ce qui n'est pas le cas ici.  

 Et en réalité, la réalisation dont parle le sieur Abalo  n'est autre que la finition de la construction du siège du SYNCIT qu’a débuté Cissé sous son mandat.

" C'est moi qui ai acheté le terrain en 2003 et j'ai toujours les pièces avec moi. Après l'achat du terrain,  nous avons posé la première pierre et débuté les travaux en 2005. La construction a atteint le niveau dalle avant mon départ à la tête du SYNCIT. La réalisation à l'actif du SG sortant est la finalisation des travaux", a laissé entendre Cissé Baba pour  éclairer notre lanterne.

Ceci ramène à la conclusion selon laquelle le SG sortant, en 5 ans n'a rien fait d'extraordinaire. 
S'agissant des accusations de détournement de 42 millions de FCFA,  l'ancien SG et candidat Cissé Baba a été clair, "il n'y a jamais eu de détournement."

"S'il y en a eu vraiment alors il est aussi fautif car il a été mon trésorier.  Il m'a toujours accusé de ce détournement mais jusqu'aujourd'hui, il n'a jamais réussi à nous sortir les preuves" poursuit-il.

Face à cette situation, nous avons donné la parole aux conducteurs,  qui en grande partie ont manifesté le désir de voir Cissé revenir aux affaires. Ceux-ci désirent Cissé pour avoir défendu leurs causes au cours de son mandat. Par ailleurs ils reprochent au SG sortant d'être méconnu des conducteurs car malgré son poste il ne se donne jamais la peine de visiter les stations. Pour eux l'homme idéal n'est autre que Cissé Baba Tchéou.  "Nous nous battrons pour qu'il revienne aux commandes", ont-ils indiqué. 

En effet pour son prochain retour aux affaires, Cissé Baba Tchéou nourrit de nouvelles ambitions pour les conducteurs notamment l'élimination des stations sauvages répandues sur l’ensemble du territoire national pour ne conserver que celles reconnues par l'Etat. 

En attendant l'élection annoncée pour le 24 novembre prochain,  le candidat Cissé reste serein car il est et demeure le candidat idéal pour les conducteurs. 

Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire