FRANCE// PRIMAIRE À DROITE: QUI POUR PORTER L'ÉTENDARD "LR" EN 2017?


Sept candidats dont six hommes et une femme. Après trois débats télévisés et des semaines de campagne, tous ont jeté leurs dernières forces dans la bataille. En tête de course: Alain Juppé, Nicolas Sarkozy et François Fillon. Les trois hommes étaient en meeting vendredi soir pour tenter de convaincre une fois et surtout de mobiliser les âmes indécises.

Si les sondages étaient des élections, Alain Jupé - celui dont Jacques Chirac disait "le meilleur de nous tous" -est donc le candidat de la droite à la présidentielle de 2017. En effet, le maire de Bordeaux a dominé la course pendant de longs mois, même si la dernière ligne droite reste le plus dur pour lui face à Emmanuel Macron qui de tente de lui piquer des voix au centre. Même si son avance dans les sondages se réduit, Alain Jupé a déroulé son programme sans s’attaquer directement à Nicolas Sarkozy ou François Fillon qu’il devance de toute façon. Seule grande inquiétude pour l’ancien premier ministre de Jacques Chirac, la participation. Il a donc appelé à aller voter massivement.

Comme à son habitude, Nicolas Sarkozy a encore fait fort ! L’ancien président a fustigé l’alternance molle incarnée, selon lui, par Alain Juppé et dénoncé la hausse de TVA prônée par François Fillon, son ancien Premier ministre, qui menace aujourd’hui sa place de finaliste à la primaire. Et comme s’il avait déjà gagné la primaire, Sarkozy a décliné ce qu’il fera s’il retrouve le fauteuil qu’il avait perdu en 2012 : rétablir l’autorité de l’Etat, mener une guerre implacable contre l’islam politique et partir en croisade contre l’immigration.

Enfin, dans cette course à l’investiture à droite, beaucoup n’avaient pas vu venir un certain François Fillon. Comme Donald Trump aux Etats-Unis, l’ancien Premier ministre de Sarkozy caracole dans les sondages. Il espère créer « la surprise » et perturber le duel annoncé.

Entre deux et quatre millions d’électeurs se rendent aux urnes ce dimanche pour, sauf surprise, choisir entre Alain Jupé, Nicolas Sarkozy et François Fillon pour affronter probablement le sortant François Hollande qui garde toujours le suspense, lui qui vient de recevoir un coup de massue sur la tête avec l’annonce de la candidature de son ancien ministre de l’Economie Emmanuel Macron.                       
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire