L'ARMP EXPLIQUE LE SYSTÈME DES MARCHES PUBLICS AUX JOURNALISTES


L'authenticité dans le système de passation des marchés publics est l'un des aspects capital de la transparence économique. C'est pour donc faire de cette authenticité une réalité et assurer la transparence dans le système de passation des marchés publics, que l'ARMP met à contribution les organisations de la société civile et les professionnels des médias. D'où un atelier de formation ouverte ce lundi à leurs endroits. 

Ils sont environ une centaine de participants issus des médias et de la société civile, programmés pour 7 sessions de formation de trois jours chacune. 

Au cours de ces trois jours  de formation, ces acteurs de la société civile seront édifiés sur le système de passation des marchés publics notamment,  les principes de base qui régissent la commande publique.

Ils auront également des explications, de façon chronologique des différentes étapes d'un processus d'acquisition publique,  de même que les pratiques réglementaires qui déterminent leur mise en œuvre. 
Ils auront également à se familiariser avec les pratiques frauduleuses qui peuvent émailler les processus de passation et d'exécution des marchés publics.

L'organisation de ces sessions de formation,  d'après René Kapou,  le directeur général de l'ARMP, relève d'une importance capitale, celle de voir la société civile s'impliquer davantage dans la gestion des marchés publics. 

"...l'ARMP et la direction nationale du contrôle des marchés publics (DNCMP) attendent un engagement plus marqué de vous les médias, organisation non gouvernementales, associations d'usagers et les syndicats,  en vue d'une amélioration du contrôle que vous avez l'obligation d'exercer dans le cadre de la gestion de la commande publique" a-t-il souligné. 

Cette sessions de formation est une initiative de l'ARMP et bénéficie de l'appui financier de la BAD et de PAMOCI.


Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire