RELIGION : ATTENTION, LE « LOUP » CEPHAS ANTONIO EST DANS LA BERGERIE !


Miracle, fantaisie, cantate, théâtre, argent, sexe et tout ce qui va avec, bienvenue dans le monde secret de Cephas Antonio, un chacal revêtu de peau d’agneau, qui opère dans une « église » à Lomé et qui conduit des milliers d’âmes droit en enfer !
"Il s'élèvera de faux prophètes, ils feront des prodiges et miracles pour séduire les gens,  si possible les élus". 


Voilà ce qu’enseigne le Seigneur Jésus-Christ dans Marc 12:22. Une prophétie qui s’accomplit encore aujourd’hui dans le monde… même au Togo. Cephas Antonio, puisque c’est de lui qu’il s’agit-  en est une illustration parfaite. Il y a une semaine, nous évoquions les pratiques mystérieuses à la limite de l’occultisme du soi-disant prophète Akpah alias Cephas Antonio, « pasteur » fondateur de l'église Mission Internationale Jésus en Action (MIJA).  Comme promis, nous revenons ici avec de nouvelles révélations sur cet homme qui a sous son charme des milliers de fidèles, les femmes au premier plan.

Escroc, obsédé sexuel et apôtre du diable, trois attributs qui résument avec une infinie justesse le personnage en question. Lui qui s'est autoproclamé "prophète de la nation togolaise ".  Un escroc au col blanc! Pour escroquer ses fidèles, la formule est très simple, il organise des cultes spéciaux,  des consultations et la vente de produits "miraculeux". S'agissant des cultes,  Cephas Antonio, avec des pratiques peu orthodoxe,  invente et organise des croisades qui réunissent une immense foule. Au cours de ces cultes, en lieu et place de prêcher la parole vivante, Monsieur le pasteur et ses acolytes – complices ou naïfs -  soumettent les fidèles à des rituels du cèdre, du cramoisi, d'hysope, des eaux de toutes sortes, des pigeons, des béliers, d'œufs et de à des cérémonies à minuit, la plupart du temps à la plage et au bord du lac où il est demandé aux fidèles de se mettre en tenue d’Adam. Des  rituels qui doivent strictement rester secrets au risque pour le plus bavard de se voir 
maudit.



De quoi s’agit-il en fait ? Le faux prophète, conscient de la quête effrénée du bonheur matériel par ces âmes en perdition, leur propose des solutions-miracles à travers ces rituels qui doivent être payés à l’avance. Parfois, une fois les fonds encaissés, ce Pangloss spirituel annule la cérémonie. Et gare aux fidèles qui auront l’outrecuidance de réclamer quoi que ce soit ! Les victimes assistent donc impuissantes à ce qui ressemble à tous points de vue à du théâtre. Dans ce jeu dangereux auquel il se livre, Cephas Antonio mêle aussi la politique. Pour intimider ses fidèles, il n’est pas rare  qu’il se glose de ses « relations avec des personnalités politiques et militaires du pays ». 
Cephas Antonio est un « grand homme d’affaires » qui maîtrise ce qu’on appelle en économie « l’avantage concurrentiel ». C’est simple à expliquer : en plus de ce qui a été décrit plus haut, le gourou de Bè Château développe des activités parallèles. Ainsi vend-il des pommades et huiles préparées d'avance, selon nos investigations, par une "une prêtresse" résidant à Togoville. Ces produits sont entre autres du maïs qui multiplierait le bonheur, des eaux qui guériraient toutes sortes de maladies...




Pour avoir plus de pouvoir surnaturel et mystique avec lequel il opère ses miracles,  Cephas Antonio s'est fait construire un couvent à Segbé, dans la périphérie ouest de Lomé. Pour ce qui est de ses fameuses prophéties et visions sur la vie de ses fidèles, Cephas n'a aucun don prophétique. Alors comment procède-t-il ? La stratégie est là aussi très simple. Pour quiconque fréquente cette « église », il y a de ces fameux formulaires que l’on distribue aux fidèles et qui renseignent parfaitement sur leurs vies. Une fois ce travail de sondage fait, le « prophète » n’a plus qu’à prendre des formes qui conviennent aux prophètes.


Quid du salut de toutes ces âmes qui affluent à chaque retentissement de la voix de Cephas ? Le « prophète » n’en a cure ! Ce qui lui importe, ce sont ses poches. Et une fois que celles-ci sont bien remplies, c’est la belle vie dans des hôtels et boites de nuit, non sans les filles aux rondeurs envoûtantes qui adorent elles aussi les belles choses. Parmi celles-ci, des jeunes filles et même des jeunes femmes au foyer, membres du groupe musical de son « église ». Pour la petite histoire Cephas Antonio vit officiellement avec deux femmes, sans compter ses nombreuses maîtresses.


Nous laissons donc le soin à chaque lecteur et lectrice de cet article de se faire une opinion sur le personnage Cephas Antonio, le « prophète » de MIJA. Le prophète Esaïe avait déjà averti : « Mon peuple périt faute de connaissance ».

Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire