BILAN 2016 DU PNIASA SALUE PAR LES PARTENAIRES

Le ministère de l'agriculture et ses partenaires notamment la Banque mondiale et le Fonds international de développement agricole (FIDA) ont procédé le jeudi 15 dernier à la présentation des rapports de la mission d’évaluation du Programme national d’investissement agricole et de sécurité agricole (PNIASA). A l'issue de cette mission, les partenaires n'ont pas caché leur satisfecit.

Cette mission d’évaluation du PNIASA par la Banque mondiale et le FIDA vient marquer la fin de la réalisation de ce projet. A  la présentation des conclusions de cette mission d’évaluation, les experts de la Banque mondiale ont notifié au gouvernement togolais l'aboutissement  du programme avec des résultats satisfaisants.

De cette conclusion il est également indiqué que le PNIASA a permis aux agriculteurs togolais de disposer de différents équipements qui leur a permis d'améliorer leur rendement. D'où l'augmentation de la production du maïs et du riz  avec une hausse de 80% pour le maïs et de 19% pour le riz.

Financé à hauteur de 600 milliards FCFA, le PNIASA a favorisé la création d'emplois et de richesse dans le secteur agricole.

Pour sa part,  le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi,  a salué le rôle de "relanceur" que ce Programme a joué dans le monde agricole togolais en relancant le secteur agricole.

Pour rappel, le PNIASA a été lancé en 2011. Il comporte différents projets : le projet d’Appui au Développement Agricole au Togo (PADAT), le Projet d’Appui au Secteur Agricole (PASA) et le Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest au Togo (PPAAO-Togo). Son objectif est d’accroître le revenu des exploitants agricoles et de contribuer à l’amélioration de la balance commerciale et des conditions de vie des ruraux, dans des conditions de développement durable avec une attention particulière sur les populations les plus pauvres ou les plus vulnérables.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire