FIN DE LA SEMAINE DU PIDA SUR FOND D’ENGAGEMENT DES ACTEURS


L’édition 2016 de la semaine du Programme de développement des infrastructures en Afrique (PIDA) qui s’est déroulée à Abidjan du 23 au 24 novembre dernier  a amené les  représentants de l'Union Africaine (UA), de l'Agence du NEPAD et de la Banque africaine de développement (BAD) à réaffirmer leur engagement à veiller à ce que les opportunités d'emploi soient incluses dans la conception des projets d'infrastructure, en vue de créer une croissance inclusive et un développement durable en Afrique.

La bonne nouvelle a été portée à la connaissance de l’opinion, au cours de la cérémonie de clôture de l’évènement qui a vu la participation de 250 représentants des États membres, des acteurs du secteur privé, des partenaires au développement et des promoteurs de projets. 

Le bal des discussions a été ouvert par les réunions annuelles du Consortium pour l'infrastructure en Afrique (ICA), soutenues par le gouvernement du Japon, sous le thème «Construire des infrastructures de qualité pour le développement de l'Afrique».

S’en est suivie  une table ronde sur les financements de projets organisée par le Fonds spécial du mécanisme de financement de la préparation des projets d'infrastructure du NEPAD (NEPAD-IPPF), avec en ligne de mire,  les voies et moyens d’améliorer la collaboration et le cofinancement.

«Nous avons eu des discussions fructueuses autour du PIDA, notamment sur l’accélération de la mise en œuvre du Plan d'Action Prioritaire. Nous devons faire plus et plus vite pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés pour 2020. Nous devons également améliorer nos stratégies de communication et de suivi en mettant l'accent sur les impacts sociaux et économiques des projets PIDA » a déclaré  Dr Elham Ibrahim, Commissaire de l’UA en charge des infrastructures et de l’énergie (photo).

 « L'engagement des différentes parties prenantes est très fort.  Toutefois, il faut rappeler qu’il ne s’agit pas uniquement de construire des ponts et des routes mais de favoriser l'inclusion sociale. Tant que nous n’aurons pas réalisé cette inclusion, nous n’aurons pas réussi notre mission. L’agence du NEPAD attache une importance primordiale à la mise en œuvre du PIDA pour réaliser les objectifs de développement à long terme du continent. L’échec n’est pas une option », a renchéri le Secrétaire exécutif de l'Agence du NEPAD, Dr Ibrahim Mayaki.

Initiative multisectorielle et multi acteurs pour combler le déficit d’infrastructures en matière de transport, d'énergie, de ressources en eau transnationales et de TIC, le PIDA vise à faciliter l'intégration en Afrique et a pour objectif principal de promouvoir le développement socio-économique et la réduction de la pauvreté en Afrique grâce à la mise en œuvre des réseaux intégrés d’infrastructures régionales.


Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire