FIN DES TRAVAUX DE LA 9e JALSA SALANA DE JAMA’AT ISLAMIQUE AHAMADIYYAT DU TOGO

Tout a commencé le vendedi 23 décembre 2016, par la levée  des couleurs après la prière de Djumah et le sermont du Khalifat ul Masih,  la récitation du Saint Quar’an et la traduction en français par M. Seley Mikail , missionnaire de Notsè, une poésie du Messie Promis par M. Taiha Fasih, le discours sur l’objectivité de la  Jalsa Salana par Hafiz Munawar Ahmad Qamar, officier Jalsa Salana, le discours d’ouverture et le dua par Tamm Abu Daqqa, représentant du chef supérieur, le calife de Jordanie,  des prières de Maghreb et Ishaa dirigées par Tchedre Saqib et des échanges avec les fidèles.

Le samedi 24 décembre, après la prière de Tahadjud et de Fajr et Darsul Quar’an qui porte sur  «L’ Importance de la prière » par Akarim Abdur Rahman, missionnaire de Nyamassila, on a assisté à la récitation du Saint Quar’an, la poésie par M. Sokolou Abdul Matine de Moretan, au discours Khilafat E Rashida par M. Karim Abdou Amin, missionnaire de Morétan, au discours intitulé «  Role d’un Ahmadi dans la société » par M Wasim Ahmad Zafar, missionnaire Régional de Kara, à la poésie par M. Aidou Mounirou, missionnaire de Kousountou, des temoignages sur la veracité de Ahmadiyya, à la préparation et à la priere de Zohar et Asr dirigées par M. Kombaté Mohammad, missionnaire de Dapaong. Dans la soirée s’en sont suivis la récitation du Saint Qura’an et la traduction en francais par Douti Haroun, missionnaire de Vogan, la poésie par M. Bolatito Djalil, le discours sur le « Sacrfice financier » par M. Yama Salek, le secrétaire du Tarbiat, le discours Khilafat, la source de bénédiction, de paix et securité par M. Abodou Yacoubou, missionnaire de Elavagnon, les prières de Maghreb et Ishaa dirigées par M. Awa Bachir, missionnaire de Kara .

Le dimanche 25 décembre a vu des actions comme :  la prière de Tahadjud dirigée par M. Alidou  Halimou, missionnaire de Kanté ; la prière  de Fadjr dirigée par M. Amir Ahmad, missionnaire Régional de Notsè, de Darsul Qura’an sur «L’ Importance du mariage »  par M. Mama Bello, missionnaire de Sokodé. L’ultime session de la 9e Jalsa Salana est dominée essentiellement par   la récitation du Saint Quar’an par Bolatito Qasim, missionnaire de Amakpakopé ; Qasidah par M. Sharif et son équipe, le discours sur le système de Wasiyat par M. Mohammed Arif, missionnaire Régional de Kpalmé ; le discours sur le Khalifat E Ahmadiyya par M. Ahmad Adamo, missionnaire de Lomé.  Lors de cette session les responsables ont fait le bilan  de leurs réalisations au Togo:  la construction de  plusieurs mosquées notamment  à Notsé, à Mango, à Tchamba, à Atakpamé , à Kpalimé  et à Nyamassila. Six programmes de formation organisés à l’intention des plus 300 fidèles venus de plus de 80 localités. Des camps médicaux à caractère humanitaire au profit des populations des localités rurales.

Ensuite, les fidèles ont preté une oreille attentive à la prêche du représentant du chef supérieur, le Calife de la Jordanie, Tamm Abu Daqqa. Dans son  exhortation , il a eu à insister sur l’importance d’un Calife dans la communauté Ahamadiyyat. Le calife est une reférence et ses principes  doivent  être suivis . Il a demandé aux  fidèles d’être très respectueuex envers leurs supérieurs religieux. Enfin il a  invité  les fdèles à la culture de la paix, de la solidarité, de l’amour et de la tolérance et ne pas se livrer  à des actes de babarie , d’anarchie et de désordre.

« La Jama’at Islamique  Ahamadiyyat  c’est la renaissance de l’Islam authentique ; c’est l’Islam de tolérance, d’amour et de paix ; c’est lslam sans contrainte, sans violence, ni belligerence ; c’est l’Islam de la fraternité réelle » a précisé, M. Irfan Ahmed Zafar (photo, au micro), président et chef missionnaire de la Jama’at Islamique Ahamadyyat du Togo.

Les regards sont désormais tournés vers la 10e Jalsa Salana.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire