LA LCT DIT NON A L’APPLICATION DES NOUVEAUX TARIFS AUX POSTES DE PÉAGES

Les   frais de péage au Togo sont en passe d’être revus à la hausse dès le 1er janvier 2017. Cette augmentation fait suite à l’arrêté interministériel du gouvernement togolais en date du 15 octobre 2016 qui décide de l’augmentation des frais de péage de 40% à 200%.

Ainsi donc, des janvier 2017, la Société autonome de financement de l’entretien routier (SAFER) appliquerait les nouveaux tarifs, sans un minimum de consensus avec les organisations des consommateurs, syndicales et de défense des droits de l’homme.

Et tout ceci révolte Emmanuel Sogadji, le président de la Ligue des consommateurs du Togo (LCT) qui dans un message, lance un appel pressant à la population, la conviant à une forte mobilisation pour empêcher l’application des nouveaux tarifs aux postes de péages du Togo.

« La LCT souhaite par le biais de ce message attirer l’attention et la vigilance de tous les transporteurs et voyageurs tout en les invitants à rester mobiliser pour empêcher par les moyens constitutionnels ce coup de force » écrit-il.

Voici les nouveaux tarifs

Véhicule léger : 500 FCFA/passage contre 300FCFA
Minibus de maximum 25 places : 1000FCFA/passage contre 400FCFA
Bus, autocar : 2000FCFA/passage contre 1000FCFA
Camion : 3000FCFA/passage
Poids lourd articulé : 4000FCFA/passage contre 2000FCFA

Tricycle : 200FCFA/passage
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire