LOME COMME UN CIMETIÈRE PENDANT NOEL

Plus les jours passent, plus les togolais  tutoient la misère et la galère. Depuis quelques années les fêtes de fin d’années ne sont plus ce qu’elles furent dans les ménages. Avant, à l’approche des fêtes vous sentez qu’il y a une joie qui ne dit pas son nom dans le pays. Mais aujourd’hui, les réalités sont tout autre.

Dans un passé récent, la fête de Noël se faisait sentir même à deux semaines du jour-J mais cette année et jusqu’au réveillon rien ne se fait sentir ni dans les quartiers ni dans les affaires aux marchés. Au niveau de la quinzaine commerciale de Lomé, la mévente s’est installée et les exposants ne font que se plaindre.

 Les choses deviennent de plus en plus dures pour le pauvre togolais qui malgré la situation précaire qui prévaut dans le pays cherche toujours à cultiver la joie dans sa famille.

 Cette année, même les quelques décorations dans les artères de la capitale n’attirent pas assez de monde comme par le passé.
Et comme on le voit, la fête de Noël perd sa notoriété chez les togolais à cause de la crise sociale et économique qui prévalent dans le pays.


La rédaction de gapola.net vous souhaite une bonne fête de Noël.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire