UN GRAND TOURNOI DE FOOTBALL DE L’OBUTS POUR SENSIBILISER LES JEUNES SUR LA RÉCONCILIATION ET L'UNITÉ NATIONALE

Encourager le processus de la décentralisation, permettre aux jeunes d’avoir un emploi décent, rehausser le niveau de vie des populations et unir tous les fils et filles du Togo tel est le message apporté par l’Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire à travers un grand tournoi de football dénommé «Tournoi jeunesse solidaire OBUTS» organisé le 17 décembre 2016 sur le terrain de Bè à Lomé.

Le lancement dudit tournoi a été présidé par  Agbeyomé kodjo, le président national de l’OBUTS et le premier match a mis en épreuve l’équipe de Canon FC en Bleu et celle de Zèbre FC en rouge. Dès l’entame du jeu, les deux adversaires se sont mesurés à
poids égaux avec un score de parité trois buts partout. Au retour des vestiaires, Canon FC devient plus rapide et plus décisif ce qui lui a prévalu deux autres buts vers la fin du match. Malgré le carton rouge infligé aux bleus de Canon, les rouges de zèbre n’ont pas pu en profiter pour revenir à la marque. Le marquoir ne change pas et le score reste là jusqu’au coup de sifflet final. Canon FC remporte la partie face à Zèbre FC par cinq (5) buts à trois(3).

Pour Paul Missiagbeto (photo), président de la jeunesse solidaire OBUTS, cette rencontre de football a un double objectif dont celui de rassembler tous les togolais autour d’un objectif commun qu’est celui du développement du Togo qui passe par l’union des togolais. « Dans tout le monde entier, s’il y a une formation politique qui a choisi comme symbole le football c’est nous. Du point de vue historique le Togo a été déchiré du nord au sud, il y a de la méfiance. Les gens du nord et du sud ne s’aiment pas. Donc nous avons choisi le ballon pour rassembler et unir le peuple togolais» a-t-il expliqué.

Et pour atteindre ces objectifs, ces activités du parti OBUTS s’étendront à l’ensemble du territoire national. « Nous sommes vers la fin d’année, bientôt les élections vont commencer. C’est la mobilisation, c’est la reconquête de l’électorat, voilà ce que nous avons commencé par faire et le
travail vas continuer de Lomé à Cinkassé » a-t-il poursuivi.



Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire