DES ENCOURAGEMENTS POUR LA 2eme VAGUE DES JDS EN FIN DE MISSION

Le travail bien fait mérite toujours des facilitations et encouragements. Pour avoir accompli la tache qui leur était assignée dès leur recrutement, les jeunes déscolarisés (JDS), de la 2eme vague en fin de mission,  ont reçu ce jeudi les remerciement et encouragements du ministère du développement à la base, de la jeunesse et de l'emploi des jeunes. 

Ils sont au total 286  à bénéficier du geste de générosité du ministère du développement à la base, de la jeunesse et de l'emploi des jeunes . Ils ont reçu, en guise de remerciement des dons de vivre composé de sacs de riz, des cartons de tomate de conservation et de boissons. 

Ce don, pour le ministère du développement à la base, est un geste d'encouragement qui permettra aux JDS de fêter comme toute personne la fête de la nouvelle année. 

"Ils ont abattu un travail remarquable au cours des 4 mois qu'ils ont passé avec nous. Non seulement ils ont mis au propre les différents quartiers mais ils ont aussi sensibilisé la population sur les notions de propreté", a précisé Omar Agbangban,le  directeur de l'agence nationale de volontariat au Togo (ANVT).

Bien avant la réception de ces dons, les JDS ont mis au propre l'enceinte de la maison des jeunes d'Amadahomé, qui a d'ailleurs servi  de cadre de la cérémonie de remise. 

1513, c'est le nombre total des JDS recrutés, formés et déployés sur l'ensemble du territoire national, pour le compte de la deuxième vague. Au terme de leur mission de 4 mois, ils sont mis à la disposition de l'agence d'appui au développement à la base (ANADEB), qui assurera leur réinsertion dans la vie socio-professionnelle. Ainsi les JDS ayant appris un métier avant leur recrutement, seront dotés de matériel de travail. Et ceux qui n'ont pas un métier seront inscrits dans les centres d'apprentissage. 

Notons que le JDS, est une forme de volontariat réservée aux jeunes sans formation professionnelle mais avec un niveau scolaire inférieur ou égal à la classe de terminale. Le projet est piloté par les différentes structures du ministère du développement à la base dont l'ANADEB, l'ANVT, le FNFI, le DJEJ et la direction de l'artisanat. 

Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire