DEUX NOUVEAUX PROJETS POUR RENFORCER LE MILIEU AGRICOLE TOGOLAIS


Après le PNIASA , le gouvernement togolais avec l'appui du Fonds mondial pour l'alimentation (FAO) viens de lancer de nouveaux projets pour assurer la sécurité alimentaire de la population togolaise à travers la fertilité des sols et la santé animale.  Les deux projets ont été officiellement lancé ce vendredi au cours d'un atelier présidé par le ministère en charge de l'agriculture, Ouro - koura Agadazi.

Il s'agit du " renforcement de capacité de surveillance épidémiologie du réseau d'épidemiosurveillance des maladies animales au Togo" et " l'appui à la cartographie numérique des sols et à la mise en place d'un système national d'information sur le sol au Togo".

Ces deux projets ont pour but d'une part de sécuriser le cheptel contre les maladies animales de tout genre et d'autre part de développer une réponse rapide contre les maladies. 

Pour Isaac Monterio, représentant résident de la FAO au Togo,  "le financement des deux projets par le FAO se situe dans le cadre de la mise en œuvre des actes prioritaires du cadre de programmation du pays signé le 12 juin 2013 entre le Togo et le FAO."

Pour sa part, le ministère de l'agriculture,  de l'élevage et de l'hydraulique villageoise,  Ouro - Koura Agadazi a fait savoir que l'élaboration de ces deux nouveaux projets avec l'appui financier du FAO "vient à point nommé pour soutenir la politique agricole du gouvernement togolais".

Financier à hauteur de 592000 dollars US par le FAO,  ce projet s'inscrit dans le cadre de la politique du gouvernement togolais de rechercher des solutions appropriées aux polémiques animales et à la baisse de fertilité des sols. 
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire