LE CALENDRIER FISCAL, PREMIÈRE LEÇON DE " VENDREDI DE LA FISCALITÉ"


Le Cabinet d'audit d'étude et de conseil fiscal (CAECO-FISC) et les Journalistes en Missions pour le Développement (JMD) se sont convenus en début de cette année de la tenue de chaque deuxième vendredi du mois d'un "vendredi fiscal". Le ton de cette formation a été donné en début du week-end  avec le thème "Calendrier fiscal".


 Le  vendredi de la fiscalité a pour vision de frotter les professionnels des médias aux notions fiscales en vue de corriger la phobie fiscale dont souffrent les populations.

"L'Office Togolais des Recettes  (OTR) fait un  très bon trouvaille à mon avis. Et avec son système, tout le monde devrait se sentir à l'aise", a affirmé l'expert-comptable et fiscaliste, Edem Amoussou.

Mais le constat est tout autre que la norme et le nouveau système d'impôt de l’OTR est plutôt le serpent noir pour les citoyens.

Et le vendredi de la fiscalité vient corriger le déficit d'information pour permettre à la population de payer le juste impôt. Parce que,  déplore le fiscaliste Lolonyon Kwami Adanlape " On se rend compte que les centres et divisions de l'Office Togolais des Recettes (OTR) se permettent de faire payer certains impôts dont les échéances ne sont pas encore arrivées aux contribuables".

Ainsi pour cette première séance, c'est sur le calendrier fiscal, un condensé qu'on peut qualifier d'agendas des obligations du contribuable au court d'une année, que le débat a tourné.

La connaissance du calendrier fiscal permet la maîtrise de ses obligations et de ses droits en tant que contribuable. Elle évite des abus et des pertes.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire