LE TOGO A LA MERCI DES ÉTRANGERS



J'ai mal,
Comment comprendre que notre présidence est remplie de nombreux conseillers expatriés,  au nom de la recherche de l'expertise,
Notre principale régie financière à la main d’un expatrié, toujours au nom de l'expertise,

Notre port connait la même situation avec des sociétés étrangères qui s'occupent presque de tout, au nom de l'expertise,

Nos banques et notre système bancaire,  des assurances,  etc.,  toujours en privatisation car mauvaise gestion, et besoin d'expertise, 

Pour l'organisation de nos filières de production agricole,  minière,  industrielles,  toujours des conseillers techniques expatriés,  toujours au nom de l'expertise,

Pour l'élaboration de nos politiques publiques,  stratégies, plans,  programmes,  etc..., des experts extérieurs,  toujours au nom de l'expertise,
Pour tout financement,  projet d'infrastructures même petit soit-il,  des prêts et dons extérieurs,  toujours au nom de l'expertise de l'argent extérieur

Aujourd'hui le comble,  c'est la contractualisation de la gestion des infrastructures de santé publique,  car dixit le ministre, expertise extérieure indispensable pour lutter contre la mauvaise gestion, la corruption
Bientôt on ne sait quel secteur public sera contractualisé, certainement l'éducation,

Oh, togolais, faut-il dire que la médiocrité a gangrené notre système de gouvernance à tel point que nous ayons perdu toute fierté d'être nous et de faire les choses par nous-mêmes ? 

Mes chers dirigeants,  que sommes-nous capables de faire après 57 ans d'indépendance ? Que font nos écoles ? Quel système éducatif avons-nous ?
Comment notre pays ne peut compter sur l'expertise extérieure,  l'argent extérieure  pour se développer. 

Nos dirigeants à travers cette gouvernance   mettent évidence l'échec de leur régime, car ce que nous vivons n'est que le résultat de la promotion de la médiocrité sur la base du clientélisme politique.
Vous avez fragilisé le système éducatif, le système politique pour vous maintenir au pouvoir. Voici le résultat de vos choix politiques depuis cinquante ans. 

On ne le dira jamais assez,  la crise politique savamment maintenue et le verrouillage des institutions pour la pérennisation  au pouvoir dans la gabegie,  la médiocrité,  la corruption donne ses fruits.
Les togolais doivent en prendre conscience,  car notre système de santé publique et celui de l'éducation sont des secteurs vitaux de notre pays et il est inacceptable que nous nous taisons face à cette gestion du pays comme une épicerie familiale.

Peuple togolais,  réveille toi.
"Que viennent les tyrans, 
Ton cœur soupir vers la liberté "
Dieu et nos aïeux bénissent le Togo.


WALA Kperkouma 

Ce 22/2/2017

Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire