LES NOTAIRES DU TOGO S’ARMENT POUR PLUS D’EFFICACITÉ


Afin de mettre à jour leurs connaissances, pour plus de professionnalisme, d’efficacité, et de probité dans l’exercice leur métier, les notaires du Togo avec le concours de leurs collègues venus du continent et de la France sont en université depuis ce mardi au CETEF à Lomé. Il s’agit de la neuvième  université du notariat togolais qui porte sur : « Éthique et déontologie de la profession nationale »,  « Régime et pratique des statuts et actes extra statutaires à travers le prisme de l’AUDSCGIE révisé » et  « La publicité foncière et la tarification des actes de transmission par dévolution successorale ».
 
Durant trois jours, ces praticiens du droit enrichiront leur patrimoine intellectuel à travers d’entretiens et discussions sur ces différentes thématiques.

Pour Me Daniel Ekoué Dosseh Adjanon, le président de la Chambre Nationale des Notaires du Togo, au cours de cette neuvième université, il sera question  de « se remettre en cause, de se mettre dans la peau d’étudiants et chercheurs ».

« Nous échangerons sur nos pratiques et les affinerons à toujours mieux répondre aux besoins et aux attentes des usagers, à rechercher la performance en tous les domaines, à améliorer nos prestations pour offrir un service de qualité et réussir une organisation harmonieuse du service au public en satisfaction des aspirations croissantes de nos requérants », a-t-il déclaré.

En ouvrant les travaux de la neuvième université du notariat togolais, Pius Agbétomey, le garde des sceaux, ministre de la Justice et en charge des relations avec les institutions de la République, n’a pas manqué de féliciter la tenue des présentes assises avant d’inviter les notaires à plus de professionnalisme dans l’exercice de leur profession. 

« Si c’est avec satisfaction que le gouvernement note l’installation de notaires dans certaines de nos provinces, il est, cependant, préoccupé par la question des facilités d’accès à la profession, la condition de diplôme exigée à cet effet étant rendue quasiment rédhibitoire par l’inexistence de structures de formation préparatoire à l’obtention de ce diplôme » a-t-il déploré.
Rappelons que la neuvième université du notariat togolais prend fin le 16 Février 2017.

Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire