LITIGE FONCIER A L’ÉGLISE: LES AD COUPABLES?

Le litige foncier s'invite dans toutes les couches sociales. La récente victime est la religion où l'église des Assemblée de Dieu sans compassion achète un terrain occupé par une église sœur. 


Il s'agit de l'église Ministère de l’œuvre des missionnaires de Christ (MOMIC), qui a été victime de la vente de son terrain à l'église des Assemblée de Dieu, temple de Lomé II.



C'est depuis 2013 que ladite parcelle occupé par MOMIC a été mise en vente. Mais une fois la manifestation des AD d'acquérir le terrain,  le corps de Christ du Togo s'en est opposé,  mettant en avance l'amour des uns et des autres dans le Christ.



C'est à la surprise générale que l'on a appris ce 31 janvier l'acquisition du terrain par les AD et la mise à rue de MOMIC.  



Dès la publication de la nouvelle,  c'est l'indignation dans le rang des chrétiens qui s'interrogent : qu'est ce qui s'est passé entre temps pour que l'AD agisse contre l'opposition du conseil du corps de Christ?  Pourquoi le terrain occupé par une église est-il mis en vente? 



Beaucoup de non-dit entourent cette affaire de vente de terrain comme s'en est toujours le cas.  



Nous y reviendrons. 


Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire