''AWLAWUI'' AUX VIIIE JEUX DE LA FRANCOPHONIE, A ABIDJAN, EN JUILLET PROCHAIN

Du 21 au 30 juillet 2017, Abidjan (Cote d’Ivoire) accueille les VIIIè Jeux de la Francophonie. Une manifestation à la fois culturelle et sportive. Une fête de jeunes, populaire et d’un haut niveau sportif et artistique comprenant neuf disciplines sportives  telles l’athlétisme, le basket-ball, le football(moins de 20 ans), judo, handisport, lutte libre africaine, tennis de table ; dix concours culturels comme la chanson, le conte, la danse, la littérature, la photographie, la peinture, la sculpture, le hip- hop, les marionnettes géantes , la jonglerie avec ballon ; deux concours de développement ; des animations périphériques riches en couleur.
 
C’est la catégorie,  Conte,  qui nous intéresse car justement c’est là,  la Compagnie culturelle et artistique AWAWLUI ,  du Togo va compétir à Abidjan du 21 au 31 juillet 2017.  L’information a été donné à la presse ce 24 mars à la maison de l’oralité , Gabité.

Créée le 11 avril 2002,  la Compagnie Culturelle Artistique Awawlui, a pour but de promouvoir la culture et l’art et a en son sein des artistes de compétences et de formations diverses notamment des conseillers de jeunesse et d’animations socioéducatives , des sociologues , des metteurs en scène et musiciens, des conteurs. Selon l’un  des responsables de ladite compagnie, M. Tomi Etsè Stanislas alias « Le Timide », «  Nous   allons à Abidjan pour remporter le premier prix dans notre catégorie ».

Cette rencontre avec les professionnels des médias  était l’occasion, également,  de mieux découvrir la maison de l’Oralité : Gabité. Pour M. Joseph Bessan, l’un des responsables de Gabité, c’est une structure dédiée aux arts de l’oralité, identifiée par tous ses acteurs. Elle a pour objectifs , entre autres,  d’offrir à tous les artistes pratiquants de l’oralité ( conte, poésie, slam…) un endroit dédié à leurs arts : lieu de rencontres, d’échanges, de création, de ressources de diffusion entre togolais et artistes étrangers, être un lieu de spectacle, de résidence et de création, créer un fonds de documents théoriques et de répertoire autour du conte africain et d’ailleurs, utilisable par les artistes, les chercheurs et être un lieu de formation pour amateur et professionnels, avec des formateurs professionnels de divers horizons et cultures.

Lors de la journée mondiale du conte, le 20 mars, les deux entités : Gabité et Awawlui, ont eu à organiser deux ateliers de formation dont le premier porte sur « L’initiative au conte »à l’intention des étudiantes de l’Université de Lomé du 13 au 17 mars et le second sur « L’écriture et la  performance de l’art du conte » le 25 mars à la maison de l’oralité Gabité.

Isidore Ayéko
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire