LE TOGO APPELLE L’AFRIQUE A UNE POLITIQUE DU PPP POUR LE DÉVELOPPEMENT DE SES INFRASTRUCTURES


En réunion ce vendredi à Lomé, les ministres des transports, du tourisme et de l’énergie des pays membres de l’Union africaine  réfléchissent aux moyens de développer les infrastructures sur le continent africain.  Organisée par  le Comité technique spécialisé de l’UA, la réunion de Lomé est ouverte par le premier ministre togolais Komi Sélom Klassou.
 
Pour lui, l’Afrique doit trouver des sources de financement innovantes pour soutenir le développement de ses infrastructures sans quoi, elle est fera face à un endettement sans précédent. « Construire des ports, des aéroports ou des routes coûte très cher. Les pays ont deux solutions, s’endetter massivement – pas vraiment recommandé - ou mettre en place des mécanismes comme le partenariat public privé (PPP) » a-t-il lancé aux participants de la rencontre de Lomé.

« Les PPP peuvent être une alternative efficace, outre  que les financements traditionnels, qui permettent de mobiliser les fonds et les expertises  afin de  réaliser certains grands projets d’infrastructures des pays africain », a poursuivi Komi Sélom Klassou.

Rappelons que le Togo essaie depuis quelques années, la politique de PPP avec pour preuve la construction de  la Centrale thermique de Lomé et la modernisation du Port autonome de Lomé.

T. A

Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire