PROMOTION DE L'ENSEIGNEMENT DE QUALITÉ, LE TOGO OPTE POUR IFADEM

"Tant vaux l'école, tant vaux la nation" dit-on. D'où un enseignement de qualité dans les écoles est une nécessité. L'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et l'Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), pour contribuer à l'enseignement de qualité, ont initié le projet Initiative Francophone de la Formation à Distance des Maîtres (IFADEM).

Ce projet de l'OIF fait surface au Togo depuis 2014 et est actuellement à sa phase d'expérimentation. Pour s'assurer de l'état d'avancement de cette phase,  le comité de pilotage a tenu, ce vendredi à Lomé une rencontre d'échanges. 

Au cours de la rencontre, le projet et ses différentes phases ont été,  une fois encore présentées. Ce projet consiste donc à "enseigner aux enseignants le mécanisme d'apprendre aux élèves à lire (la lecture), à leur apprendre comment gérer une classe surtout pléthorique. Et au niveau des enseignants de matière scientifique à comprendre le langage mathématique afin de pouvoir transmettre aux apprenants leur savoir. Tout ceci à distance à travers les nouvelles technologies de l'information et de la communication et des livres pédagogiques», a précisé Biyao Kokou Essohanam, directeur des formations au ministère de l'enseignement primaire et secondaire. 

"IFADEM est un projet destiné en priorité aux enseignants du cours primaire et qui n'ont pas de qualification professionnelle", a- t- il expliqué. 

S'agissant du cas du Togo, ils sont au total 600 enseignants retenus pour la phase pilote. Ils seront soumis à une évolution à la fin de la formation qui dure 9 mois,  débutée en janvier 2017. 

Pour sa part, le directeur du cabinet du ministère des enseignements primaire et secondaire,  Eyana Kpessime Amana, représentant son ministre,  a salué le début de réalisation de ce projet au Togo "qui vient appuyer la politique du gouvernement togolais de promotion de l'enseignement de qualité".

Grâce à ce projet,  10.000 enseignants des pays concernés sont déjà formés avec 90% d'entre eux certifiés. Il est expérimenté dans 15 pays de l'espace francophone.

Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire