RÉGIMES FISCAUX AU TOGO AU CŒUR DU 2EME VENDREDI DE LA FISCALITÉ


Une vingtaine de journalistes réunis au sein de l'association Journaliste en Mission pour le Développement (JMD) savent désormais ce qu'on appelle en fiscalité, régime fiscal. Et c'est grâce au deuxième rendez-vous du vendredi de fiscalité initié à leur intention par le Cabinet d'Audit d'expertise comptable et fiscale (CAECO-FISC).
Après "le calendrier fiscal", le thème qui a retenu l'attention des bénéficiaires et initiateurs de vendredi de la fiscalité du  10 mars dernier est " Les régimes fiscaux au Togo".

Outil destiné aux chefs d'entreprises, aux praticiens de la fiscalité et plus généralement au grand public. Le régime fiscal, selon Jérôme Yakandji est une notion qui renvoie à la typologie d'imposition et de taxation faisant appel à des droits et à des obligations de tout contribuable.


"Sa maîtrise permet aux opérateurs économiques et à toute personne concernée de se référencer dans une cartographie typologique d'imposition afin d'optimiser sa charge fiscal dans le strict des lois et règlement en vigueur" a ajouté l'inspecteur des impôts.

Selon l' expert en fiscalité et chef service  fiscalité au CAECO-FISC, au Togo il existe trois régimes fiscaux que sont la Taxe Professionnelle Unique (TPU), le régime du bénéfice réel simplifié d'imposition (RSI) et le régime du réel normal.

Pour la majorité des journalistes, c'est leur  première fois de se frotter à ces différentes notions.

" régime fiscal, j ai en une fois entendue parler mais honnêtement je ne sais de quoi il s'agit. Mais avec la formation de ce jour je me sens à même de me prononcer sur une telle notion ", indique Max Dally, journaliste participant.
Même son de cloche chez presque tous ses confrères qui ont au delà de la pertinence des exposés ont apprécié l'ambiance qui a régné pendant la formation.

Le prochain rendez-vous est pris sur le 21 avril et sera axé sur le thème " Impôt sur le revenu des personnes physiques ".
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire