SIX SEMAINES DE GÂCHIS ET DE PERTE DE TEMPS, LE GOUVERNEMENT KLASSOU SYMBOLE DE L’ÉCHEC



Durant six semaines,  trois ministres du gouvernement Klassou avec un groupe de syndicats hypothéqués par le pouvoir en place se sont retrouvés pour réfléchir sur la crise qui mine le secteur de l'éducation. Malgré l'échec de cette assise, le rapport creux a été remis au Chef du gouvernement, Sélom Klassou (Photo) le vendredi 10 mars 2017. 

Nul ne dira le contraire, les six semaines de réflexion du groupe de travail sur le secteur de l'éducation,  n'a été que du folklore et diversion de haut niveau.  Les six semaines n'ont servi à rien que de perte de temps et d'argent. 

Les six semaines de réflexion sont passées sans aucun changement. Au lieu d'une trêve durant cette période,  la grève battait son plein avec la manifestation des élèves dans les rues. 

Au cours des six semaines de travaux, le gouvernement Klassou, n'a réussi qu'à réunir ses amis syndicalistes qui n'ont aucune ambition et qui ne se soucient point de leurs collègues travailleurs. Quant au principal protagoniste,  la CSET,  elle été absente des discussions, selon le bon vouloir du gouvernent. 

Pour avoir opté pour le dilatoire,  le problème est toujours d'actualité. Le torchon brûle toujours entre le gouvernement et la CSET,  qui annonce en plus de la FESEN, une nouvelle grève dès le lundi prochain. 

Avec la nouvelle grève qui s'annonce au lendemain des six semaines de travaux,  on ne peut conclure que c'était du gâchis et de perte de temps.  Bref, le gouvernement Klassou est le symbole de l'échec. 

Mawuena E. 



Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire