CHRONIQUE POLITIQUE DE FIRMIN TEKO-AGBO : 50 ANS POUR UN SEUL RÉGIME AU TOGO, 50 ANS POUR 8 PRÉSIDENTS EN FRANCE, 50 ANS POUR 10 PRÉSIDENTS AMÉRICAINS

Le Président Togolais se félicitera de la victoire de Macron (si les sondages se confirmaient) le 7 Mai prochain au deuxième tour de la Présidentielle Française. Il verra aussi son départ ou sa réélection en 2022 ou son départ ou l’arrivée d’un autre en 2027. Il voit déjà 4 Chefs d’Etat se succéder au Palais de l’Elysée. Son Père en a vu 5. Avec des calculs bien précis, le Régime cinquantenaire au Pouvoir a connu 8 Chef d’Etat Français, 10 Présidents Américains. Et il a entretenu des relations avec eux tous. Expériences, soutiens, réseaux, intérêts au rendez-vous. L’Axe Lomé-Washington-Lomé-Paris s’est construit et renforcé. Devenu très Puissant. Les différents soutiens de part et d’autre et différents réseaux ont aidé la Famille Gnassingbé à asseoir son règne. Et pour poursuivre la même dynamique, Faure Gnassingbé ne pourrait pas ne pas envoyer d’Emissaires au Futur Nouveau Président Français. Gnassingbé a besoin de Macron. Le soutien de la France tranquillise.  Mais le Banquier devrait se rendre à l’évidence qu’il aurait sans nul doute  aussi besoin du Régime cinquantenaire car ce Pouvoir connait point par point tous ceux qui l’ont précédé sous la Vème République. Et mieux l’histoire des Chefs d’Etat du Continent Africain. Faure Gnassingbé est actuellement le Doyen de la Région.  . Au Togo, un Seul Régime dirige depuis 50 ans, le Fils du Militaire succède au Père Militaire. En France, un Militaire et 7 Civils se succèdent à l’Elysée, en 50 ans.

Début 2002 ! Lomé II. Résidence privée du Chef de l’Etat Général Eyadéma. Les élections Françaises alimentent les réunions. Le Dictateur redoute l’arrivée des Socialistes. Avec une éventuelle arrivée de Lionel Jospin, il serait difficile de modifier la Constitution et impossible pour le Dictateur de se représenter aux élections de 2003. Le Général a peur et très inquiet. Et il aurait avancé cette phrase : « Dites-moi, que dois-je faire pour que Chirac gagne ». Sur la RFI, Radio France Internationale en 2005 suite à la mort du Général-Président,  un spécialiste affirme : « Eyadéma s’occupait beaucoup plus de la politique Française que celle Togolaise ». Eyadéma n’avait plus rien à craindre par rapport à son fauteuil présidentiel. Il était déjà bien assis, avait incroyablement assis son règne. Les prédécesseurs de Chirac de même que Chirac l’ont soutenu  et chacun d’une manière ou d’une autre lui ont ouvert les portes de l’Elysée. Avec leurs différents soutiens, le Général se montrait intouchable. Toujours tranquille dans son fauteuil, il les voit se bagarrer et se succéder. Personne ne remplace le Dictateur. Il gagne à toutes les élections. « Les Togolais l’aiment trop ». Il leur distribue beaucoup d’argent.

Regardons comment le Général Dictateur depuis son Fauteuil présidentiel voyait se succéder les Locataires de l’Elysée

1967. Eyadema président au Togo. France : le Général De Gaulle Président. Il y est depuis 1958.

1969. De Gaulle quitte le Pouvoir. Eyadema toujours président. Cette même année, il crée le RPT, parti unique.  Gnassingbé veut asseoir son règne. Il formalise les choses. Il commence par prendre gout du Pouvoir. Il veut tout contrôler. Et donc il invite tous les Togolais à se retrouver dans le même creuset. « Ecartons tout mauvais esprit qui gêne l’unité nationale ». Le Général est extraordinaire !

1969.  La France change de Président. Georges Pompidou arrive au Pouvoir. Au Togo Rien ne bouge. Le Régime RPT toujours au Pouvoir et son chef toujours à la tête du pays.

1974. Le Régime RPT toujours au Pouvoir. La France change de Président. Valérie Giscard d’Estaing arrive au Pouvoir. Au Togo, Eyadema toujours Président.

1981. Valery Giscard d’Estaing perd les élections. François Mitterrand nouveau Président de la France. Eyadema lui ne perd jamais. Il est toujours président. Son Régime toujours au Pouvoir.

1988. Eyadema toujours au Pouvoir. Mitterrand réélu.
1995. La France change encore de président. Mitterrand finit ses deux mandats. Son Ancien Premier Ministre Jacques Chirac est élu Président de la République Française. Le RPT toujours au pouvoir. Eyadéma inébranlable et toujours dans son Fauteuil présidentiel. Il a gagné les élections de 1993. Personne ne peut le gagner.

2002. Chirac réélu. Eyadema réélu 5 ans plutôt, 1998. Personne ne succède à Eyadema. Il bat officiellement l’Opposant historique Gilchrist Olympio.
Le Général pouvait voir la fin du quinquennat de Chirac en 2007 S’il n’était pas mort en 2005. Il pouvait aussi voir aussi le début du Règne de Nicolas Sarkozy si la mort ne s’y était pas opposée. Et là, cela aurait été bien extraordinaire. Seul Omar Bongo a eu ce privilège.
Suivons. 1967. Nicolas Sarkozy a 12 ans. Eyadema président. Omar Bongo président.

Sarkozy conseiller municipal en 1982. Eyadema, Bongo Présidents
Sarkozy, Maire de Neuilly en 1983. Eyadema, Bongo Présidents
Sarkozy Député, Eyadema, Bongo, Présidents
Sarkozy, Ministre du Budget (1993-1995), Eyadéma, Bongo Présidents.
Sarkozy, Ministre des Finances ( 2002-2005), Eyadéma, Bongo Présidents. Sarkozy qui avait 12 ans en 1967 a maintenant 50 ans en 2005. Mais les deux dictateurs demeurent Présidents. Ils le sont depuis 1967 lorsque le Jeune avait 12 ans.

Le Régime RPT et son Chef Eyadéma viennent de voir se succéder 5 chefs d’Etat Français. Le Régime a 38 ans en 2005 et a déjà vu tous les Présidents de la Vème République Française. Des réseaux, des relations, des intérêts colossaux bien au rendez-vous.

                    Faure Gnassingbé sur les traces de son Père…  « Papa m’a dit, si tu laisses le Pouvoir te quitter, il te serait difficile de le reprendre…»

Février 2005. Faure Gnassingbé arrive au Pouvoir. Les choses se modernisent un peu. En 1967, un Militaire pouvait à lui seul se lever et prendre le Pouvoir. En 2005, la donne s’énonce autrement à Lomé, Capitale Togolaise. L’armée impose un fils de Militaire. Le Fils civil succède au Père militaire. Lui aussi doit faire exactement comme son père. Rester dans son Fauteuil tranquille et voir le Palais de l’Elysée se renouveler chaque 5 ans. Lui autre, il  n’y a rien à renouveler avec lui. Il est et demeure chef de l’Etat. Il doit ou il va gagner toutes les élections présidentielles que Législatives comme le Papa.
2005. il arrive au Pouvoir et Chirac Président en France depuis 1995.
2007. La France change de Président. Sarkozy arrive au Pouvoir. Faure Gnassingbé toujours Président.

2012. La France change encore de Président. Le Régime RPT-UNIR toujours au Pouvoir. Son Chef qui ne perd pas comme son Père a été réélu en 2010. Des élections contestées par l’Opposition.
2013. le RPT-UNIR gagne aux Législatives comme toujours. Des élections contestées.

2015. Faure Gnassingbé se positionne pour un troisième mandat. Il gagne. L’opposition conteste. Il est et demeure Président.
2017. Le Régime Togolais a 50 ans. Le Fils du Militaire toujours Président. En France, ça change. Hollande quitte et laisse sa place à Emmanuel Macron (Si les sondages se confirment ou à Lepen). Faure Gnassingbé depuis son Fauteuil voit l’arrivée de Macron. Il verra son départ ou sa réélection en 2022 ou son départ ou l’arrivée d’un autre en 2027.

Faure Gnassingbé au Pouvoir depuis 2005 a déjà vu 4 Présidents se succéder en France. Lui ne perd jamais les élections.

Le Régime RPT-UNIR s’est enraciné et continue de s’enraciner. Il a connu tous les 8 Chefs d’Etat de la Vème République Française. Il les connait tous et a eu à traiter avec eux tous. Le Régime Togolais plus puissant que la Gauche ou la Droite Française. En 50 ans, le Régime RPT-UNIR a vu aussi défiler à la Maison Blanche plusieurs Chefs d’Etat Américains. 10 Présidents Américains. Les Etats-Unis ont connus 10 Présidents en 50 ans.  Lyndon Johnson, Richard Nixon, Gérard Fod  Jimmy Carter, Regan, Bush Père, Clinton, Bush Fils, Obama et Donald Trump Les réseaux du Régime Togolais ne sont pas à négliger. Et c’est pour cela que le Régime se montre toujours  inébranlable.

                        Que dire du peuple et de l’opposition ?

Le Régime avait 23 ans lorsque naissait le multipartisme. L’Opposition toute jeune a été incapable de lui faire face. L’opposition démocratique aujourd’hui âgée de 27 ans n’arrive toujours pas à faire face à un système cinquantenaire plus vieux que lui de 23 ans. Le système avec ses racines, ses tentacules plus puissants qu’elle. La Dictature.

Le Peuple semble étonner. Parce que le Régime n’a jamais perdu d’élections. Du moins officiellement.  L’on se pose toujours la question de savoir pourquoi le Peuple vote-t-il toujours ceux qui ne changent pas ses conditions. Ceux qui l’ont toujours brimé, ceux qui l’ont toujours affamé, ceux qui l’ont toujours tué ? Pourquoi a-t-il toujours voté un Militaire au bilan toujours médiocre ? 38 ans de règne. Tous les indicateurs au rouge. Les partenaires fuient le Togo. Universités du 17ème siècle. Pays dans un état de délabrement avancé. Routes presqu’inexistantes.

Pourquoi le Peuple vote-t-il toujours le Fils du Militaire ? Bilan médiocre. Hôpitaux dans des états piteux. Scanner en panne. Manque d’eau  par moment. Manque d’alcool par moment au CHU Sylvanus Olympio. Des patients qui se couchent à même le sol. Des patients qui manquent de moyens pour se soigner. Des gens qui meurent parce qu’ils n’ont pas 1000 FCFA pour se payer des médicaments ou se louer un taxi. Des Togolais qui meurent parce qu’ils n’ont pas 2000 FCFA pour se payer de l’oxygène. Des élèves qui abandonnent l’école pour 1000 FCFA, système éducatif complètement à terre, pauvreté en pole position. Plus de 60% de la population pauvre. Des centaines pour ne pas dire des milliers de villages sans électricité. Des localités sans eau potable. Des populations et des animaux qui se bousculent autour des marres verdâtres. Un pays surendetté, noyé par la dette.

Système fiscal en panne.  Un Rwandais qui a fait son show pour rien sur le dos du contribuable Togolais. Des entreprises qui ferment leurs portes. Le port de Lomé moins compétitif. Des ports de la Région qui affichent mine réjouie. Trop de colère. Trop de frustrations. Peuple affamé. Vol récurrent.  Le phénomène de vindicte populaire en crescendo. Un Gouvernement en dessous de la moyenne. Un Premier Ministre inexistant. Des ministres intellectuels mais incompétents (excepté quelques-uns). Un Ministère du développement à la base peu productif avec à sa tête une Directrice de cabinet du Chef de l’Etat exhibitionniste et manipulatrice des caméras. Un Ministre de la Fonction publique trop zélé qui veut gagner une nouvelle fois la confiance du Chef. Un Ministre des enseignements primaires et secondaires qui se croit toujours dans les années 70. Il perd les pédales et va à contre-courant du monde moderne. Un ministère de l’économie presqu’inexistant. Un Ministère du Commerce qui fait et défait les prix des produits pétroliers. Les conséquences désastreuses lui importent peu. Un Ministre de l’Enseignement supérieur qui voit tout bleu. Le nouveau Président de l’Université de Lomé entrain de lui ravir la vedette.

Pourquoi le Peuple Continue-t-il de voter le Fils du Militaire ? il le votera encore en 2020, en 2027 et votera son frère Mey, l’autre fils du Militaire en 2034. Avec un tel bilan, Pourquoi diriger toujours le vote dans ce sens ? il y a un problème. Soit le Peuple adore la souffrance ou mène une réflexion que je n’arrive pas à maitriser, soit on truque ses élections. Soit on manipule le Peuple, soit le Peuple vend son droit de vote contre 1000 FCFA ou le sac de riz. Parce qu’un  Peuple sincère et honnête avec lui-même ne voterait jamais le Militaire et ses Fils à plus de 50% surtout avec ce bilan médiocre.

                                 Firmin Teko-Agbo, Journaliste-chroniqueur politique


Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire