GESTION DES INCENDIES : LES SAPEURS-POMPIERS DOIVENT MIEUX FAIRE

Pour la plupart des incendies et accidents de circulation,  les pompiers sont sollicités pour maîtriser le feu ou secourir les victimes en les amenant dans les hôpitaux.   Mais force est de constater qu'à ces occasions,  les pompiers interpellés traînent pour se rendre sur les lieux du drame. 

Inefficacité,  lenteur et amateurisme,  c'est ce à quoi se résume l'action des pompiers togolais. Souvent priés de porter assistance aux victimes des accidents de circulation ou pour maîtriser le feu en cas d'incendie, les pompiers togolais laissent toujours la population sur sa soif eu égard de l'insatisfaction dont ils font preuve.  

Ce jeudi encore lors de l'incendie d'un bus de SOTRAL intervenu sur les pavés de Djidjolé,  les pompiers ont encore prouvé leur Inefficacité et amateurisme. 

Sollicités dès la montée des premières flammes de l'auto bus, les pompiers, sans surprise,  sont arrivés après que le feu ait ravagé la quasi-totalité du bus. Plus surprenant, ils arrivent avec un véhicule ne contenant pas d'eau. Il a fallu encore près d'une heure et plus avant qu'un second véhicule n'arrive avec de l'eau nécessaire pour éteindre le feu. 

Mais là aussi pour installer le dispositif il a fallu encore une trentaine de minutes. Finalement c'est sur les cendres du véhicule qu'ils ont pu mettre l'eau. 

Les pompiers font preuve d’amateurisme, or le long de l'année, ils bénéficient de nombreuses formations et de recyclage, et  reçoivent des équipements performants et de haute qualité. 

Au vue de leur importance dans le sauvetage au cours des incendies et accidents de circulation, les pompiers togolais doivent plutôt faire preuve de loyauté en exerçant avec plus de professionnalisme leur métier. 


Mawuena E
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire