LA CAVUL DÉDICACE SON TROISIÈME ALBUM ''DUNENYO''

« Chanter, c’est prier deux fois » dit – on souvent. C’est ce que la Chorale Avenir de l’Université de Lomé (CAVUL) a compris à travers la sortie de ce troisième album dénommé « Dunényo ». Un cocktail musical de  douze titres : « Protégeons l’environnement », « Levons – nous et rebâtissons », « Mia  tui », « Era mog’be », « Dunényo », « Togo Denyigba lolo », « Paix oui la paix », « Éperviers du Togo », « Dzifomo (Cant.244) », « Cant. EEPT », « Le Pardon », « Hymne de l’Union Africaine ». Des morceaux a caractère patriotique. Et pour cause ! Un album révélateur ! Le Togo est  dans la fièvre de la fête de l’Indépendance. La particularité de cet album « Dunényo» est la collaboration  de l’artiste de la chanson Toto Patrick , sur la chanson phare « Mia tui ».

Ce nouveau bébé musical des étudiants a été dédicacé officiellement ce dimanche 23 avril 2017 au Palais des Congrès de Lomé. Plusieurs chorales de  certaines facultés  de l’Université de Lomé et de la capitale ont honoré de leur présence cette sortie dudit album. Aussi faut – il noter la présence des chorales venues du Ghana et du Nigéria.

La représentante du président de l’Université de Lomé, Mme KPEGBA, vice – présidente de l’Université de Lomé a félicité les étudiants pour le travail abattu avant apprécier le sens patriotique de l’album. « Cet album nous interpelle tous au patriotisme et à l’édification de notre nation » a – t – elle précisé.

Lors de cette dédicace, la vente aux enchères a été  organisée par Kokou AGBLETA, alias GBADAMASSI, Etudiant à l’ISICA (Université de Lomé) et Président de la Chancellerie de l’Humour ; l’humoriste Wizano et l’artiste de la chanson Toto Patrick.

Pour le président de la Chorale Avenir de l’Université de Lomé (CAVUL), Alon – Egnim TCHALLA, cet album est le témoignage de la grâce divine. « Nous rendons grâce au Seigneur Dieu Tout-Puissant, Créateur du ciel et de la terre qui dans sa bonté insondable a permis la réalisation de cette œuvre si merveilleuse » a t – il déclaré.

Isidore Ayéko


Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire