LE PROGRAMME DE RÉPARATION CONFIÉ ENTRE LES MAINS DE DIEU

En prélude à la première phase de réparation des victimes des troubles socio-politiques du Togo, le Conseil chrétien du Togo a tenu ce dimanche à l’ESTAO un culte d'invocation de Dieu et de purification du Togo. C'était en présence des responsables de L'HCRRUN et de l'ensemble du corps chrétiens. 


Pour déblayer le terrain à la première phase de réparation des victimes des troubles socio - politiques de 1958 à 2005, le Haut-commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN), a sollicité la purification du pays par les leaders religieux. C'est suite à cet appel que les pasteurs membres du Conseil chrétien du Togo ont confié le processus de réparation entre les mains du Dieu Tout Puissant. 

Pour Claudine Ahianyo, 2eme rapporteur de l'HCRRUN "cette séance de prière valait la peine car nous ne pouvons procéder à la réparation sans la main de Dieu.  Nous avons demandé cette prière, c'est pour invoquer le Tout puissant et lui demander de préparer les cœurs des victimes afin qu'elles puissent pardonner".

Pour sa part, le président du Conseil chrétien du Togo, le Rev Djakouti Mitré (Photo), a jugé importante cette décision du HCRRUN à confier le processus de réparation entre les mains de Dieu. 

"Dieu est le Tout puissant. Seul lui a le pouvoir de mener à bon port tous les projets de l'homme. Cette demande de prière de l'HCRRUN, est la meilleure décision. Nous croyons qu'à travers nos prière cette première phase de réparation connaîtra du succès".

Rappelons que dans le même contexte de purification,  les fidèles catholiques ont également consacré le vendredi saint en journée de prière du Togo. 


Mawuena E
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire