LE TOGO VALORISE SES FRUITS ET LÉGUMES


Les fruits et légumes font partie des produits végétaux qu'exporte le Togo vers les pays d'Europe. Pour améliorer la qualité de ces produits,  les experts du COLEACP, après une étude réalisée ont recommandé au gouvernement togolais l'élaboration d'un plan d'action pour réduire les notifications d'interceptions dues à la présence d'organismes de quarantaine dans les lots de légumes feuilles exportés vers l'Union européenne et d'autres pays. Cette proposition de plan d'action fait l'objet d'un atelier d'échanges depuis ce mardi à Lomé. 


La demande d'élaboration de ce plan d'action nationale de développement de la filière fruits et légumes togolaise, fait suite à une mission technique effectuée en janvier dernier par le Comité de Liaison Europe-Afrique-Caraïbes-Pacifique (COLEACP). D'après cette étude,  il est prouvé que les exportations de fruits et légumes du Togo vers l'UE sont plus que doublé au cours des 10 dernières années tandis que les exportations de la zone UEMOA sur la même période augmentaient de près de 30% grâce à une diversité en terme de productions de de marché.  D'où une stratégie adéquate pour améliorer la qualité de ces produits. 

Cet atelier d'élaboration du plan d'action qui réunit les différents acteurs impliqués dans la production et exportation de légumes et fruits, se déroule en deux phases dont la première intitulée "mise en œuvre d'un plan d'action pour le développement de la filière fruits et légumes togolaise.

La seconde a lieu ce mercredi sous le thème ''Ensemble pour la performance des filières fruits et légumes Ouest".

Mawuena E.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire