CHRONIQUE POLITIQUE DE FIRMIN TEKO-AGBO : FAURE GNASSINGBE, GILCHRIST OLYMPIO, JEAN-PIERRE FABRE, 3 LEADERS, UN PEUPLE DIVISE, MANIPULE ET PRIS EN OTAGE, OU EMMENEZ-VOUS EXACTEMENT LE PEUPLE ?

C’est l’un des pays les plus extraordinaires du Continent Africain. Premier coup d’Etat, 1963. 50 ans pour un seul Régime, une seule famille au Pouvoir, un ex-opposant historique esseulé devenu « Père adoptif » et ami du jeune Président Dictateur, un Chef de l’Etat-Dictateur qui contrôle tout et qui gagne à toutes les élections, un Chef de file de l’Opposition moins rassembleur et qui divise plus l’opposition comme son Ex-Mentor, un Peuple plus que jamais désorienté, affamé et laissé à ses propres soins. 57 ans après l’indépendance du Togo, ces trois Leaders n’arrivent toujours à un unir le Peuple. Ils l’instrumentalisent, montent les uns contre les autres et ils en ont fait un drap. Et chacun le tire de son côté. Ou l’emmenez-vous exactement ce Peuple ? Chefs Leaders.

27 Avril 2017. Jeudi. Pas noir. Mais approximativement et triste. La fête de l’indépendance qui devrait être un moment de réjouissance et rassembler tous les Togolais et tous les Leaders politiques a plutôt divisé. Un Chef de l’Etat qui défile, passe en revue les troupes, visage triste et sérieux. Il est seul à la tribune. Un Chef de l’Etat devant les caméras, voix grave égrenant quelques mots en souvenir de ceux qui se sont battus pour l’indépendance. Il est né 6 ans après 1960. Il n’a pas vécu ses moments. Son Père Eyadema ne lui en avait pas trop parlé. Il lui avait plutôt parlé de La libération (qu’on retrouvait sur les calendriers Togolais). Le Président n’a pu avoir à ses côtés l’Ancien Opposant historique à son Feu Père. Celui avec qui il a signé 7 ans plutôt un Accord jugé historique. Gilchrist Olympio. On dirait que ce dernier ne croit pas en la sincérité du président. Sinon, pourquoi n’était-il pas aux côtés du Chef de l’Etat le jour du défilé ? Olympio a plutôt célébré l’anniversaire aux cotés des orphelins. Il sait ce que cela signifie, être orphelin. Il l’était depuis 1963, 13 Janvier plus précisément. Jean-Pierre Fabre, Chef de file de l’Opposition, lui a préféré se recueillir avec ses militants. Culte, apatam devant son siège et retour chez lui à la maison. Jour de la fête  nationale, célébré comme une fête de parti politique. Chacun essaie de lui attribuer le qualificatif voulu, la signification voulue. Et chacun gagne une partie du Peuple. 57 ans après l’indépendance, fête célébrée dans la division. Le Peuple déboussolé sans repère et ne sachant exactement là où les 3 Leaders l’emmènent.

Faure Gnassingbé : Président de la République Togolaise. Au Pouvoir depuis 2005. En arrivant au Pouvoir, Monsieur le Président, Vous avez promis construire un Etat de droit, lutter contre la corruption, réconcilier le peuple Togolais. Mais 12 ans après vous n’arrivez toujours pas à réconcilier les Togolais. Les réformes constitutionnelles et institutionnelles prévues par l’APG ne sont toujours pas mises en œuvre. L’Accord RPT-UFC supposé réconcilier les Togolais n’a pas été à la hauteur. Les recommandations de la CVJR qui vous ont été remises ne sont toujours pas pleinement appliquées. Monsieur le Président, en 12 ans vous avez esseulé Gilchrist Olympio, vous l’avez séparé de ses Lieutenants et des milliers de ces militants qui vouaient une certaine admiration et qui pouvaient mourir pour lui. Vous avez réussi à détruire l’UFC, à détruire la popularité de Gilchrist Olympio, à le séparer de Jean-Pierre Fabre, de Patrick Lawson et de Nicodème Habia. Avec eux, le pays a plusieurs Ablodé. Alors que de par le passé, eux tous chantaient  Ablodé(indépendance en Français) d’une seule voix. Monsieur le Président, Toute votre méthode manipule l’opposition, éloigne Fabre de ses amis de l’opposition, l’isole et le rend plus solitaire que jamais.  Monsieur le Président, en 12 ans, vous n’avez pu construire aucune école, aucune université, aucun grand hôpital. Vous n’avez pas pu changer le quotidien des Togolais. Jeudi 27 Avril 2017. Vous avez été seul à la tribune. En 12 ans vous n’avez pas réussi à avoir à vos côtés à la tribune, jour de la fête Nationale les Leaders de l’Opposition. Vous n’avez pas réussi à avoir derrière et autour de vous tout le Peuple Togolais. Le Peuple n’arrive toujours pas à vous suivre. Monsieur le Président, quelle direction voudriez-vous donner à ce peuple ? Où emmenez-vous exactement ce Peuple désorienté qui n’arrive toujours à pas à se retrouver même 57 ans après l’indépendance de son pays ? Monsieur le Président, où emmènerez-vous le Togo, les 5, 10 prochaines années ? Monsieur le Président veuillez-nous le dire.. le Chroniqueur devrait-il conclure que vous avez échoué et que vous n’avez pas réussi à réconcilier les Togolais et à leur montrer la meilleure voix ? Les faits sont là et têtus…

Gilchrist Olympio : Président de l’UFC, Union des Forces de Changement.  Ancien Opposant historique au Général Eyadéma(Ancien Président qui a dirigé le Togo sans partage de 1967 à 2005). En signant l’Accord RPT-UFC en 2010, vous avez parlé d’un partage de Pouvoir. 7 ans après la signature dudit Accord, où est-ce que vous en êtes ? L’Administration Gnassingbé contrôle toujours tout. Des gens disent que vous n’avez rien gagné avec cet Accord.. Ne le regretteriez-vous pas ? En 7 ans vous n’avez pas réussi à convaincre les Togolais. En 7 ans votre popularité s’est plus que jamais effritée. En 7 ans vous avez plus que jamais éloigné  une partie du peuple et vos Ex-Lieutenants de vous. Monsieur Olympio, ne donneriez-vous pas raison à ceux qui ne vous ont pas suivi dans la signature dudit Accord ? Jeudi 27 Avril 2017, vous qui avez signé l’historique avec le Parti au Pouvoir, vous n’avez pas choisi vous tenir aux côtés du Président de la République pendant le défilé. Vous avez plutôt choisi fêter avec les orphelins. L’on peut vous comprendre. Parce que vous deveniez orphelin le 13 Janvier 1963. Ce jour, votre papa mourrait. Ce jour d’indépendance  vous plonge indubitablement dans des souvenirs des plus émouvants. Vous n’avez pas réussi à avoir le Peuple autour de vous, vous Fils du Président assassiné, Père de l’Indépendance du cher Togo. Vous n’avez pas réussi à mettre autour de vous tous ceux qui n’ont pas voté pour le Président Togolais. En 7 ans tous vos Grands lieutenants vous ont quitté. Ils vous ont tous abandonné.  Que faites-vous du peuple désorienté ? Quel message d’espoir avez-vous encore à donner à ce Peuple qui se cherche ? Vous le manipulez juste. Où emmenez-vous exactement ce peuple ? Quel avenir lui garantissez-vous ? Vous qui n’arrivez pas à former une union avec les autres Leaders de l’Opposition, pourriez-vous un jour réussir à réconcilier ce Peuple ? 

Jean-Pierre Fabre : Président de l’Alliance Nationale pour le Changement, ANC. Chef de file de l’opposition. M. Fabre. Vous avez célébré l’anniversaire de l’indépendance seul. Juste avec vos militants. Culte, apatam et puis maison. Vous êtes sur le papier patron de l’Opposition Togolaise. Mais dans les faits, Vous êtes seul. Moins Rassembleur. Combien de fois avez-vous rassemblé les autres acteurs de l’Opposition autour de vous pour traiter d’un sujet qui suscite de l’intérêt. Où emmenez-vous exactement l’Opposition ? Vous avez dit que Gilchrist Olympio vous a trahi ? Alors qu’avez-vous fait de cette population qui vous suit depuis 7 ans. Quelle direction lui donnez-vous exactement ? Où la manipulez-vous juste ? Chef de file de l’Opposition, 57 ans d’indépendance vous n’avez pas réussi à mettre ensemble l’Opposition Togolaise ce jour. Où emmenez-vous exactement cette Opposition ? Vous l’emmenez où exactement, ce Peuple ? Ou vous voulez juste le garder dans cette posture et le manipuler à chaque élection ? 57 ans après l’indépendance, évènement célébré dans la division, chacun dans son coin avec ceux qui se retrouvent un peu dans son idéal. Que prévoyez-vous pour les 57 ans à venir ?, vision,  Marche, colloque, contestation, division de l’Opposition ? 

Fète célébrée dans la division. Les Trois Leaders, les Principaux du Pays n’ont pas pu trouver un terrain d’entente même le jour de la célébration. Ils n’ont pas réussi à être ensemble, à se retrouver, et à se positionner l’un à côté de l’autre. Chacun de son côté manipule le Peuple à sa façon et lui fait entendre ce qu’il veut entendre. Ils ont réussi juste une chose, mieux diviser le peuple Togolais. S’ils n’arrivent pas à se retrouver au moins au nom de ceux qui ont versé leur sang pour le pays, autour de quel idéal, réussiront-ils à se mettre d’accord ? ils embrouillent le Peuple, le désorientent. Ils n’ont aucune orientation commune pour ce Peuple. 57 ans après les indépendances, un camp conserve et garde tout le Pouvoir, contrôle tout, les réformes toujours pas faites, l’avenir du Togo toujours pas renégocié. De quoi sera fait exactement l’avenir de ce pays ? Ces trois Leaders n’arrivent pas à le dire. Ils n’arrivent pas à montrer le chemin au Peuple, la porte du bonheur à ceux qui les suivent. Le Togo ne sait pas exactement que faire des 57 prochaines années. Le peuple abandonné, manipulé et tiré de tous côtés.


                                       Firmin Teko-Agbo, Journaliste-Chroniqueur politique 
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire