GREFFIERS DU TOGO : LA GRÈVE CONTINUE !



La grève  des greffiers ne peut plus attendre. Elle est pressante et a même déjà commencé. Dans un communiqué dont copie nous est parvenue, le Syndicat National des Greffiers du Togo (SNGT) et de l'Association des Greffiers du Togo (AGT) se disent dépassés par la tournure que prennent les événements et comptent aller jusqu’au bout de leurs revendications. 


Nous publions ici en intégralité ledit communiqué.

Poussés à bout,  les Greffiers du Togo sont effectivement entrés en grève ce 22 mai 2017, une grève qui va se poursuivre les 23 et 24 mai et qui est reconductible dans tous les Cours et Tribunaux.
Humblement, nous voudrions rappeler à l'attention des justiciables et de toute la population togolaise, que ce n'est de gaieté de cœur que les greffiers ont décidé d'entrer en grève. Nous savons combien cela pénalise le justiciable, porte un coup dur à la vie des détenus en attente de jugement et paralyse le service public de la justice. Mais nous savons aussi que vous comprenez la situation, et vous rassurons de notre disposition à reprendre le service aussitôt qu'une solution est trouvée à nos revendications.
Nous vous remercions pour votre bonne compréhension.

Signé,
Maitre Moïse Akebim
SG du Syndicat National des Greffiers du Togo (SNGT) et de l'Association des Greffiers du Togo (AGT)
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Charles K. P. AKOUETEH

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire