LE WAPP PART EN GUERRE CONTRE LES FRAUDES SUR LES RÉSEAUX ÉLECTRIQUES DANS LES PAYS FRANCOPHONES DE LA CEDEAO


Les directeurs généraux des compagnies électriques des pays francophones de l’espace CEDEAO étaient en atelier de réflexion ce lundi à Lomé. Objectif, trouver des solutions contre les pertes non

techniques enregistrées sur les réseaux électriques dans leurs pays.
Les pertes techniques demeurent pour chaque distributeur électrique un enjeu d’équilibre entre l’achat, la production et la vente d’énergie aux clients. C’est cette énergie fraudée  que la CEET n’arrive pas à comptabiliser. Le souci majeur, est donc de parvenir à mettre la main sur cette énergie non quantifiée  afin d’éviter les conséquences à long terme tel que l’augmentation des prix d’électricité.


D’après Paul Kakatsi Mawussi, Directeur général de la CEET,  le Togo a entamé cette lutte depuis 1990. Mais l’apparition de l’énergie araignée complique et remet en cause  les efforts consentis.

« La perte d’énergie, c’est que nous arrivons pas à quantifier. L’apparition dans les quartiers péri-urbains de l’électrification en toile  d’araignée, relance ce problème de perte. C’est pourquoi la CEET avec l’appui du gouvernement a lancé depuis un certain temps de remettre ces clients sur notre réseau et de les rendre plus formels », a-t-il déclaré


Ce problème de pertes non  techniques, concerne toute la zone CEDEAO c’est pourquoi il est nécessaire de coordonner  les efforts afin d’intensifier la lutte et faire face à ce phénomène.


« Après le rapport final, il sera question de partir de manière pratique pour rechercher la solution pour chaque pays, ceci pour pouvoir réduire le maximum possible de perte », a indiqué le directeur
du Centre d’Information et de Coordination du WAPP (CIC), Adéyémo Baba-Tundé


Pour rendre la lutte plus efficace, le Directeur général de la CEET a sollicité la complicité de la population pour dénoncer fraudeurs.



Esaïe E.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire