LA DÉCENTRALISATION EN MARCHE AU TOGO !

En vue de la réussite du processus de décentralisation, le gouvernement togolais a créé en janvier dernier le Conseil national de suivi de la décentralisation (CNSD). Le chef du gouvernement Sélom Klassou a donné ce mardi à Lomé, le ton à  la  première assise de ce conseil.


Mise en place par le gouvernement pour coordonner  le processus de
décentralisation, le CNSD a pour mission de fixer les orientations et de veiller à leur cohérence avec les autres politiques sectorielles, de proposer des mesures adéquates pour améliorer le processus, dedéfinir les mécanismes de coordination des appuis des partenaires techniques et financiers, enfin de procéder à l’évaluation de la mise en œuvre de la décentralisation.

En ouverture des travaux, le chef du gouvernement Sélom Klassou a insisté sur le sens de la décentralisation, qui n’est autre qu’une démocratie représentative. Il n’a pas manqué de relever également qu’il est capitale de mettre à disposition des collectivités locales des moyens financiers leur permettront de se développer sans recours au pouvoir central.


« La décentralisation de par l'implication de citoyens dans la gestion des affaires de la cité à la base et du changement des mentalités au regard des stratégies de développement qu’elle induit, peut mener à des programmes plus créatifs, plus innovateurs et mieux adaptés aux besoins locaux », a-t-il déclaré.


 Le CNSD, rappelons-le, est un organe composé de la plupart des formations politiques en plus des acteurs de l'administration et de la société civile.


Esaie E.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Charles K. P. AKOUETEH

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire