"LA PROTECTRICE ASSURANCE" S’ENGAGE AUX COTES DES ASSURÉS


Restée dans l’ombre depuis sa création en 2000, la société de conseil et d’ingénierie d’assurance « La Protectrice Assurance », a été remise sous les feux des projecteurs ce vendredi 26 mai 2017, à travers une conférence de presse, organisée à Lomé par ses responsables.
 
L’objectif de cette  rencontre avec  les médias, est de mettre les journalistes et  par ricochet  l’opinion publique au parfum  des différents services mis à la disposition des assurés pour la protection de leurs assurances.

Pour le Président Directeur Général de « La Protectrice Assurance »,  José Kwassi Symenouh (Photo), cette société trouve sa genèse dans un simple constat : « les consommateurs d’assurance sur le marché togolais ignorent très souvent les mécanismes de l’assurance de même que les contours du métier de courtage ». Ce qui engendre selon lui, moult différents entre les assureurs et les assurés.

« De nombreux assurés se sont vus refuser des indemnisations ou ont été insatisfaits du niveau d’indemnisation parce qu’ils n’avaient pas une bonne connaissance des garanties qu’offrent les contrats d’assurance », a-t-il indiqué.

Dans ce contexte, poursuit-il, «  La Protectrice Assurance » et son équipe  de professionnels se positionnent au côté des particuliers et des grandes entreprises afin de les accompagner, conseiller, orienter dans la prise de leur couverture d’assurance et dans le choix de la compagnie  d’assurance appropriée à la couverture de leurs risques en tenant compte aussi de la marge de solvabilités des assureurs.

« La société aide, conseille et guide les entreprises et les particuliers dans le montage et la gestion de leur programme d’assurances aussi complexes qu’il soit », a-t-il précisé.

Parmi la pléthore de services proposés par la société, on note la protection des biens et des activités (assurance flotte automobile, assurance dommage, assurance responsabilité civile, assurance construction, assurance tous risques informatiques), et la protection des personnes (assurance santé-maladie, assurance individuelle accident, assurance retraite complémentaire et indemnité de fin de carrière, assurance vie).

Un atout majeur pour les assurés

Avec comme entre autres valeurs, l’appréhension et l’anticipation de l’évolution du marché, la « Protectrice Assurance » fait office d’intermédiaire entre l’acquéreur de la couverture d’assurance (personne physique ou entreprise) et les assureurs. 

A ce titre,  avant la souscription du contrat, elle évalue et analyse les risques d’assurance auxquels le client (entreprise ou particulier) est confronté,  élabore, commercialise et négocie un plan d’assurance (limitation de garantie, franchise, conditions de garantie etc.), sélectionne le ou les assureur (s) qui répond (ent) le mieux au besoin du client en fonction du rapport qualité et également de la solvabilité ou de la santé financière des assureurs.

Après la souscription du contrat, la société surveille le risque couvert en actualisant le contrat par rapport à son évolution (augmentation ou diminution de capitaux), donnant des conseils de prévention contre la réalisation du sinistre et en rappelant les échéances (date d’expiration, préavis de résiliation etc...).

« La Protectrice  Assurance » est encore plus  proche de ses clients, à la réalisation du sinistre. A ce stade, elle défend les intérêts du client auprès de l’assureur, assiste le client de bout en bout jusqu’à son indemnisation, et veille à la conformité, ainsi qu’à la régularité du calcul des indemnités.

Il faut souligner qu’au-delà de ces services, tous gratuits, proposés aux togolais, les responsables de la société voient plus grand. Citant en exemple les prouesses des assureurs comme NSIA et SUNU, le PDG de « La Protectrice Assurance », a indiqué que sa société qui compte  déjà plus de 150 000 inscrits, ambitionne  d’étendre ses filiales, dans toute l’Afrique de l’ouest et centrale à l’horizon 2025.

« La Protectrice Assurance à travers son professionnalisme et l’expérience de sa direction ambitionne d’être le nouveau courtier panafricain disposant d’un réseau intégré à l’échelle sous régionale afin de participer à la croissance de l’écosystème des affaires africaines », a-t-il précisé.

M. José Kwassi Symenouh, faut-il le rappeler n’est pas un novice en la matière. L’homme a déjà accumulé 28 années d’expériences dans le domaine, dont 11 passés à la Compagnie d’Assurance NSIA.

La rédaction
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire