LE MMLK DEMANDE DES SOINS APPROPRIES AU PROPHÈTE MARANATHA TOUJOURS EN PRISON

Détenus à la prison civile de Lomé depuis le 24 juillet 2014, le prophète MARANATHA  MOUNGONGOA (Photo) et son épouse, seraient dans un état critique. Préoccupé par la  situation, le Mouvement Martin Luther King (MMLK) est monté au créneau pour demander la diligence des autorités gouvernementales.

D'après le communiqué rendu public par le MMLK,  le prophète inséré depuis bientôt deux ans sans jugement, aurait des difficultés de respiration, qui nécessitent des examens cardiovasculaires dans un centre de santé approprié. 


Le mal s'est enclenché dans la nuit du 26 au 27 avril dernier suite à un malaise dont il été victime. Ceci a obligé les autorités pénitentiaires qui l'ont transféré au CHU SYLVANUS OLYMPIO et à la clinique Biassa plus tard.   Malgré les perfusions qu'il a reçu dans ces deux centres, le mal est toujours persistant.  
D'après les informations reçues des proches du prophète, celui-ci souhaiterait et serait convaincu de recevoir un soin approprié à la clinique Biassa. Mais malheureusement,  son désir est confronté à une certaine opposition. 

Pour le MMLK,  cette opposition  est en contradiction avec l'article 16 de la Constitution Togolaise qui dispose que "   tout prévenu ou détenu doit bénéficier d’un traitement qui préserve sa dignité, sa santé physique et mentale et qui aide à  sa réinsertion sociale. Nul n’a le droit d 'empêcher un prévenu ou un détenu de se faire examiner par un médecin de son choix "
 Conformément à ce droit  constitutionnel,  le MMLK appelle les  autorités judiciaires, pénitentiaires et les   responsables médicaux de la prison civile de Lomé à œuvrer "d'urgence pour mettre la vie  du  prévenu malade hors du danger. Les raisons humanitaires en dépendent".

Pour rappel, le couple Mongongoa croupit dernière les barreaux pour avoir prophétisé la mort du chef de l'Etat, Faure Gnassingbé.


Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire