LOMÉ ATTRISTÉE PAR LE CAIRE


Un nouvel attentat perpétré contre des bus de chrétiens coptes a fait jeudi 29 morts et 24 blessés en Égypte dont une forte proportion de femmes et surtout d’enfants. Une tragédie qui ne laisse pas indifférent Lomé où le président Faure Gnassingbé a exprimé vendredi « ses condoléances ainsi que celles du peuple togolais, au Président Fattah Al-Sisi et à l'ensemble du peuple égyptien » .


Il promet d’être aux côtés du pays des Pharaons dans sa lutte séculaire contre le mal du siècle qui n’est rien d’autre que le terrorisme.


« Je réitère mon soutien aux autorités égyptiennes dans leur lutte contre le terrorisme, lutte qui nous engage tous », a-t-il ajouté.


Faure Gnassingbé s’est adressé au pape copte orthodoxe d’Alexandrie, Tawadros II en ces termes :« En ces moments difficiles, je vous assure de ma proximité priante pour le repos des âmes de tous ceux qui sont morts dans cette attaque ».


Les chrétiens coptes n'ont pas la vie facile en Égypte, un pays à forte prédominance musulmane. En l’espace de six (6) mois, cela fait la quatrième fois que cette communauté religieuse est attaquée. Les victimes sont estimées à 98 morts et 125 blessés.

Antoine A.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Charles K. P. AKOUETEH

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire