MMLK : LES CHIENS NON VACCINÉS N'ONT PAS DROIT DE CITÉ


Le phénomène monte en puissance mais la conscience collective l'a pourtant banalisé. Il suffit de sortir dans les rues de Lomé ou  ailleurs pour voir errer des chiens souvent non-vaccinés. Le comble c’est quand des femmes et enfants surtout se donnent à une course effrénée en les voyant. Ce qui conduit souvent à des morsures de chiens avec toutes les complications possibles.

Le Mouvement Martin Luther King (MMLK) s’indigne  !« C’est avec vives inquiétudes et préoccupations que nous constatons partout sur le territoire national la circulation en toute quiétude  des milliers de chiens non vaccinés. Reconnus comme agents de transmission d’une maladie appelée rage , ces chiens non vaccinés sont des menaces et des dangers au quotidien pour la société » mentionne un communiqué de ce Mouvement dont nous avons reçu copie.

Ces chiens selon le MMLK « mordent les passagers »,  « entravent la circulation routière et causent des accidents ». 

La situation se révèle plus désolant dans le cas où les populations du nord  Togo élèvent leurs  chiens presque «  à l' air libre où ils passent la plupart de leur temps sur les voies  publiques . Comme leurs propriétaires ne sont pas connus et Ils ne sont pas vaccinés, ils nuisent facilement aux  êtres fragiles comme les enfants et les femmes ».
Le MMLK dit condamner la « passivité et l' inaction des services publics des  vétérinaires du Togo pour leur manque d’initiative en vue d’inciter  les éleveurs des chiens à les vacciner et à les mettre en cage ».

Au rang des approches de solution, le MMLK recommande  «  une opération de chasse et de matraque des chiens sans colliers » puis  formule une  « demande au Ministre de l' Élevage de  prendre des mesures idoines pour réglementer le secteur des chiens au Togo ».


Antoine A.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire