ADEBAYOR REDEVIENT LEADER AU SEIN DES ÉPERVIERS

Lui qui n’était plus un capitaine exemplaire depuis le retour des Éperviers de la CAN 2013, Adébayor Shéyi retrouve de nouveau son costume de leader. Il a encore démontré sa volonté de porter le football togolais haut le dimanche dernier lors de la confrontation des Éperviers face aux Fennecs d'Algérie.


Malgré la défaite des Éperviers 1-0 devant les Fennecs d’Algérie, le dimanche dernier pour le compte de la première journée des éliminatoires CAN  2019, Adébayor s’est montré une fois encore engagé pour la renaissance du football togolais. Sur le terrain comme dans les vestiaires, le joueur d’Istanbul Basaksehir a repris ses responsabilités en tant que capitaine et doyen du groupe.


Après la rencontre, Adébayor a déclaré comme tout le monde a pu le constaté que le football togolais est entrain de retrouver sa lettre de noblesse avec la nouvelle génération de jeunes joueurs. Pour lui il nécessaire de redoubler d’effort et de faire davantage.


«Aujourd’hui, le Togo était debout mais pour qu’on soit plus fier encore, il faut gagner le prochain match. Qu’il soit amical ou officiel, on doit gagner les prochains matchs. Aux entrainements, on doit être à fond, s’il faut mettre des coups, on va mettre des coups» a-t-il laissé entendre. 

Désormais entouré de jeunes  joueurs, le ballon d’or africain 2008, a également encouragé ses coéquipier. Les considérant comme la relève de demain, l’ancien Monégasque leur a prodigué des conseils.


« Je ne veux plus revenir et qu’on me dise qu’un joueur n’a pas de vissé. Que quelqu’un n’arrive pas à jouer en moulé. Achetez le matériel de travail avec vos primes de stage ou de matchs. C’est très important. Arrêtez d’acheter les tablettes, les chargeurs, etc. Les grands joueurs, c’est le matériel de travail», a-t-il conseillé ses jeunes frères. 


Ensuite il a promis travailler avec eux pendant les vacances.

"Les joueurs qui sont à Lomé, en vacances, je veux tous vos numéros. On va s’appeler, on va s’entrainer ensemble. Il n’y aura pas de vacances pour qui que ce soit. On va faire un programme et travailler ensemble " a conclu l'international togolais.


Il y a trois,  quatre ans qu'Adébayor ne pouvait pas tenir ces propos devant ses coéquipiers car il a contribué à la division du vestiaire togolais. Ainsi a-t-il perdu sa place de leader. Mais vu les nouveaux engagements et déterminations dont fait preuve Adebayor, il est sans doute qu'il redevient le leader du groupe. 

Esaie E.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Charles K. P. AKOUETEH

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire