FAURE GNASSINGBE ET SES PAIRS A MONROVIA, REFLECHISSENT SUR LES REFORMES DE LA CEDEAO


Le président de la République Faure Gnassingbé  prend part ce dimanche à la 51ème session ordinaire  de  la  Conférence  des  chefs  d'État et  de  gouvernements  de  la  Communauté Économique des États  de l’Afrique  de  l’Ouest  (CEDEAO)  à  Monrovia  au  Libéria.

Au Cours de cette rencontre il sera essentiellement question   pour les chefs d'États et  de gouvernements de mener des réflexions sur la nécessité de réformer les instances de fonctionnement de l’organisation. Ils parleront également de l’intégration régionale, et établiront le bilan de la situation économique de cette organisation sous régionale.

Comme prévu dans l’agenda de la rencontre, les Chefs d'États et de gouvernements, seront à huis clos pour l’examen des  demandes pendantes pour  l’octroi  de  la  qualité  de  membre,  des  statuts d’observateur  ou  d'État  associé  de  la CEDEAO.

Au côté des Chefs d'États, on note la présence des invités de marques en l’occurrence  la  vice-présidente  de  la  Commission européenne, Loyola de PALACIO,  du Représentant  spécial  du
Secrétaire  général  des  Nations  unies  pour  l’Afrique  de  l’ouest et  le  Sahel et du premier ministre  israélien  Benjamin  Netanyahu.


Présent à cette rencontre, le n°1 Israélien aura à soumettre    aux chefs  d'État  et  de  gouvernements une  proposition  de coopération dans  le  domaine  agricole  et  de  la  lutte contre le terrorisme. 

Le chef de l'État togolais Faure Gnassingbé au cours de son séjour  à
Monrovia, aura une série d’entretiens avec ses pairs y compris  Benjamin Netanyahu.



Esaïe E.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire