FAURE GNASSINGBE PREND LES COMMANDES DE LA CEDEAO


Faure Gnassingbé, le président de la République Togolaise est élu ce dimanche à la tête de la  Communauté Économique  des  États  de l’Afrique  de  l’Ouest  (CEDEAO). C’est à l’issue de la 51ème conférence des Chefs d’États et de gouvernements  tenue à Monrovia au Liberia.


Par acclamation, le n°1 Togolais a été porté à la tête de la plus grande organisation sous régionale ouest-africaine. Il va gérer les affaires de la CEDEAO pour le compte de l’année 2017-2018 et succède
ainsi à Ellen Johnson Sirleaf, la présidente du Libéria, en fin de mandat.

Président de la République Togolaise depuis avril 2005, c’est la première fois que Faure Gnassingbé est porté à la tête de cette organisation. Par ailleurs, il a déjà fait ses preuves en tant que président en exercice de l’Union Economique Monétaire Ouest-Africaine, UEMOA en
2011.

Prenant la parole après son élection, Faure n’a pas manqué de saluer et de remercier ses pairs pour la confiance et  le choix porté sur le Togo et sa personne pour présider la CEDEAO.

 « Ce choix porté sur le Togo et sur ma modeste personne, je l’accepte humblement. Je l’accepte non seulement avec honneur et fierté aussi et surtout avec responsabilité et détermination. Je saisis cette occasion pour vous exprimer, au nom du peuple togolais et du gouvernement togolais, toute ma gratitude et toute ma reconnaissance pour la confiance sans cesse renouvelée que vous n’avez cessé de nous témoigner. Cette confiance s’est récemment manifestée par la désignation du Togo pour superviser la coordination de la riposte régionale contre la maladie à virus Ebola. Elle se manifeste encore aujourd’hui à travers mon élection à ce rôle très important de coordination et d’orientation qu’est celui de président en exercice de la CEDEAO » a-t- il déclaré.

Esaïe E.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire