"GÉNÉRATION 2030" POUR UNE MAITRISE DES DROITS DES ENFANTS


Pour marquer la 27eme édition de la Journée de l'enfant africain (JEA), le ministère de l'Action et ses partenaires en l'occurrence l'UNICEF, ont procédé le vendredi dernier au lancement du concours "Génération 2030".

Ce concours, vise à promouvoir la connaissance des droits de l'enfant. Cette initiative est en conformité avec le thème choisi par l'Union africaine (UA), "L'Agenda 2030 pour les objectifs de développement durable (ODD), pour les enfants en Afrique : Accélérons la protection, la responsabilisation et l'égalité des chances". 

Soutenue par l'UNICEF, cette initiative du gouvernement permettra aux enfants de concevoir des œuvres artistiques véhiculant des messages de promotion et de défense de leurs droits. A travers cet exercice, les enfants connaîtront davantage leurs droits. 

Il s'agit également pour le gouvernement de faire part de son engagement  dans le processus d'élaboration de son plan national de développement afin d'intégrer les objectifs de développement durable (ODD).

« Nous avons vu dans le thème de cette année, une formidable occasion de valoriser le potentiel créatif de la génération 2030, notamment les jeunes de 12 à 34 ans, en leur lançant un appel à propositions de projet pour la vulgarisation des ODD au Togo. Nous sommes confiants que ces jeunes vont nous surprendre en ingéniosité », a indiqué Tchabinandi KOLANI YENTCHARE, Ministre de l'Action Sociale, de la Promotion de la femme et de l'Alphabétisation. 

Elle a ensuite indiqué que " l'initiative Génération 2030 vise à donner aux jeunes l'opportunité de contribuer à faire connaitre les ODD auprès de leurs pairs par le moyen de projets originaux qu'ils auront eux-mêmes conçus".


S'agissant du concours, les meilleurs projets de chaque région seront primés lors d'une cérémonie officielle prévue  le 20 Novembre 2017 à Lomé.  Les trois meilleures propositions, pris sur tout le territoire national seront financées à hauteur d'au moins un million et demi de francs CFA, sur une période de trois mois. 

Toujours dans le cadre de la célébration de la JEA, un appel à contribution financière ou en nature (matériel informatique, de communication, opportunités de stage, etc.) a été  lancé aux entreprises du secteur privé du Togo, aux autres acteurs de développement pour apporter leur soutien à l'initiative. 

Cette initiative rappelons-le est également soutenue par le Ministère de la Planification, du Développement et de l’Aménagement du territoire, BØRNEfonden, Plan International Togo, WAO Afrique et la Fédération des Organisations de Défense des Droits de l'Enfant au Togo (FODDET).   

Esaïe E.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire