LA LCIF ET LES LIONS DU TOGO OFFRENT A L'EPP SEGBE UN BÂTIMENT SCOLAIRE ET UN FORAGE


Dans leur mission de participer au développement social, les Lions Clubs Lomé Saphir et Lomé Kékéli soutenus par la Fondation du Lions Clubs International (LCIF) ont offert un bâtiment scolaire et un forage électrique d’eau potable à l’école primaire publique de Ségbé. La remise du joyau s’est déroulée le  samedi 10 juin dernier dans l’enceinte de ladite école.

Composé de quatre salles de classe, un bureau, un magasin et un forage d’eau potable, cet ouvrage a été remis aux responsables de l’école en présence des autorités administratives. D’une valeur de 36 millions, la réalisation de cet  ouvrage répond à l’une des préoccupations des Lions qui voudraient offrir un cadre de formation décent aux élèves de lEEP Ségbé.

« La réalisation de cet ouvrage, s’inscrit dans le cadre du projet d’extension de l’école primaire de Ségbé » a expliqué Folly Ekoué-Kouvahey, coordonnateur du projet.

 « En plus de ces ouvrages, les Lions Clubs Lomé Saphir et Lomé Kékéli ont équipé les salles de classe de 100 tables-bancs, des tables, des chaises et des armoires. Le coût total du projet s’élève à 36 millions de FCFA financés en grande partie par la LCIF »  a-t-il ajouté en termes de coût.

Pour sa part, Vitaliano Gobbo, Gouverneur du District 403 A2, s’est réjoui de la réalisation de ce projet, étant donné que c’est l’une des missions de leur association.

 « En cette année où le Lions Club International fondé le 07 juin 1917 par Melvin Jones, célèbre ces 100 ans d’existence, c’est une joie pour nous de répondre une fois encore aux besoins des populations de Ségbé à travers la réalisation de ces ouvrages. Nous demandons donc aux bénéficiaires d’en prendre soin au profit des générations présentes et futures », a-t-il indiqué.

En recevant le joyau, le président de la délégation spéciale de la préfecture du Golfe, M. Kossi Aboka, a salué le geste généreux de  Lions Club International. Il a ensuite  indiqué que le gouvernement fait également de son mieux pour assurer le bien-être de la population.

« Le gouvernement ne peut pas en un temps record satisfaire les besoins de toutes les populations, si de bonnes volontés se manifestent pour l’accompagner dans ce sens, on ne peut que les féliciter et les remercier. Nous vous promettons d’en faire un bon usage », a-t-il précisé.

Le directeur de ladite école, a aussi remercié les généreux donateurs et a promis de veiller au bon usage de l’ouvrage.

Créée en 1968 la LCIF a  pour but de  donner un souffle à la mission du Lions Clubs qui œuvre dans le social.


Esaie E.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? REDACTION GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire